Martine Aubry souhaite que Manuel Valls réussisse «absolument»

le
21
Martine Aubry souhaite que Manuel Valls réussisse «absolument»
Martine Aubry souhaite que Manuel Valls réussisse «absolument»

Alors que le nouveau Premier ministre aborde mardi la première épreuve de son mandat, le traditionnel discours de politique générale, les pronostics vont bon train ce lundi sur le vote de confiance que les députés accorderont, ou non, au gouvernement. Il s'agit d'un «discours important, il faut que je me l'approprie», a expliqué ce week-end dans le JDD Manuel Valls qui promet du «concret».

«Il est beau garçon.» Voilà la seule chose de positif qu'a été capable de dire, ce lundi matin, l'ancienne figure écolo Eva Joly à propos de Manuel Valls. Pour l'ancienne candidate EELV à la présidentielle, pas de doute, «si j'étais députée, je ne voterais pas la confiance», a-t-elle tranché au micro de RTL. «Je pense qu'il arrivera à avoir sa majorité», a de son côté déclaré Henri Guaino (UMP), interviewé sur iTélé. Quant aux socialistes, ils attendent beaucoup du discours du Premier ministre avant de se prononcer.

Aubry (PS) souhaite «absolument» que Valls réussisse. «Je souhaite qu'il réussisse. C'est une évidence absolue», a déclaré la maire de Lille lundi. «Je pense qu'il ne peut pas ne pas réussir, parce que la France va mal, on le voit bien. Sur le plan économique et social, malgré une légère amélioration, ça continue à aller mal. Et sur le plan moral, la France va très mal», a-t-elle poursuivi. Alors qu'un de ses proches, Jean-Marc Germain, fait partie des députés PS frondeurs qui ont signé le «contrat de majorité», un texte définissant les conditions de la confiance, Martine Aubry l'assure : «Notre sujet n'est pas d'ennuyer le gouvernement mais au contraire d'accompagner et d'aider le gouvernement.» N'étant pas députée, elle n'a pas signé ce texte, autrement, elle l'aurait fait, car «il faut un Parlement qui soit entendu» souligne-t-elle.

VIDEO. Le clan Aubry fait pression : des changements d'orientation politique demandés

Bartolone (PS) appelle à «ne pas sacrifier la ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3435004 le mardi 8 avr 2014 à 17:47

    Les 35 heures ont absolument réussi à l'économie Française.

  • lorant21 le mardi 8 avr 2014 à 11:56

    Elle fournit la corde, Valls fournira le pendu. Quant à Mr batelone.. "Véronique Bartolone est une des 16 membres du cabinet du président de l'Assemblée.." Cela s'appelle de l'abus de bien social.

  • SuRaCtA le mardi 8 avr 2014 à 11:26

    Si Aubry voulait que la France réussie, pourquoi l'a-t-elle durablement plombé avec les 35 heures, même certains à gauche l'on reconnut dont les ex candidats Royal et Valls, numéro 1 et 2 du gouvernement actuel...

  • fgino le mardi 8 avr 2014 à 09:56

    alors que le bateau France coule, la gauche fait des essais de politique fiction !!!

  • mark92 le lundi 7 avr 2014 à 20:46

    L'hôpital qui se fout de la charité. Au revoir le PS et tous les petits avantages. Député Européen ça paie bien. Pas la peine de sièger, il faut juste remplir la fiche de présence. Le reste je m'en fou.

  • M3366730 le lundi 7 avr 2014 à 20:27

    C'est bien, toujours à glisser une peau de banane aux camarades !

  • pichou59 le lundi 7 avr 2014 à 16:51

    c'est dingue, ils continuent à taper sur les "petits travailleurs"; le ps préfère les GLANDEURS.....

  • c.monti1 le lundi 7 avr 2014 à 16:26

    ce n'est pas qu'ils ne savent pas gérer (quoi que!) le pire c'est qu'il ne travaillent pas assez pour savoir comment s'est géré dans le détail. ils restent par facilité sur les grandes lignes budgétaires alors que n'importe quel patron vous dira qu'il faut comprendre en détail le fonctionnement pour le réformer. pour dire ils ne connaissent pas meme pas le nombre d'organismes subventionnés, ni leur périmètre, ni leurs salariés...

  • M8603854 le lundi 7 avr 2014 à 16:17

    Bartolone est au FN maintenant?

  • cesarski le lundi 7 avr 2014 à 15:41

    C est vraiment trop tard M Bartolone c est deja fait c est vendu, maintenant il reste uniquement a discuter des modalites pratiques comme l echelonnement de la soumission.