Martine Aubry rappelle les socialistes à l'«unité»

le
0
La première secrétaire est lasse des «petites phrases» qui menacent le «collectif».

Silence dans les rangs ! Après la multiplication des incidents de frontière entre les présidentiables socialistes, Martine Aubry a rappelé tout le monde à l'ordre mardi soir lors du bureau national (BN). Au nom du maintien de l'unité du parti, la première secrétaire a dénoncé les «postures» et les «petites phrases» qui «mettent en cause la qualité du travail collectif». Une mise au point plutôt «sèche» selon des participants. «Elle a expliqué que 99 % des socialistes étaient sur les rails qui mènent à la grande confrontation avec la droite, mais que, malheureusement, il en restait 1 % qui s'évertuait à vouloir faire dérailler le train», raconte Guillaume Bachelay.

Martine Aubry ne l'a pas cité, mais les membres du BN l'ont reconnu : le «1 %», c'est d'abord François Hollande. Depuis quelque temps, fort d'un regain de popularité, l'ancien premier secrétaire trace sa route à côté du PS, à la manière de Ségolène Royal en 2006. Un jour, il dé

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant