Martine Aubry ou la tentation de? Lille

le
0
La première secrétaire a créé la surprise en annonçant qu'elle quittait la direction du PS dès cette semaine.

Coup de Jarnac, coup de blues ou coup d'éclat pour un «départ en majesté»? Martine Aubry a créé la surprise jeudi matin, en annonçant sur France 2 qu'elle abandonnait son poste de première secrétaire dès cette semaine, avant même que les militants socialistes aient pu entériner la prise de fonction d'Harlem Désir, son successeur. «Je laisse la place, je passe le témoin, a expliqué la maire de Lille. Le parti est sur de bons rails, dans de bonnes mains. C'est aussi une façon de montrer qu'il ne faut pas s'accrocher. Il y a tellement de gens qui s'accrochent, en considérant que seuls eux peuvent faire!», a justifié la première secrétaire.

Harlem Désir, qui répète qu'il tirera sa «légitimité» du vote des militants (les 11 et 18 octobre), devra donc s'installer dès lundi dans le vaste bureau du premier secrétaire, rue de Solferino. «Je respecte sa décision, a lancé l'intéressé. J'assurerai comme je l'ai fait pendant les primaires l'intérim et la prép

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant