Martine Aubry garde la main sur le calendrier du PS

le
0
La première secrétaire va présenter mardi le projet socialiste pour 2012.

«Tout vient à point à qui sait attendre». Dans le proche entourage de Martine Aubry, on manie le dicton comme on fait de la politique. Alors que l'ouverture des primaires de désignation du candidat pour 2012 arrive dans trois mois, on garde son calme. Peu importe l'officialisation de la candidature de François Hollande ou la pression croissante des amis de Dominique Strauss-Kahn. La première secrétaire du PS veut tenir son tempo.

Ce ne sera pas forcément simple. Ses adversaires ne vont pas la laisser tranquille. «On n'a pas à être dans une course de langueur, une course de lenteur», a prévenu vendredi Hollande, qui a commencé sa campagne de terrain. «Il faut aller maintenant à l'essentiel. Les Français demandent une incarnation, demandent des propositions, demandent à savoir ce qui va se passer après 2012, on n'est pas là simplement pour critiquer Nicolas Sarkozy». Tous les socialistes sont d'accord là-dessus. «Les primaires prennent forme», a observé vendredi...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant