Martine Aubry en pole position pour Matignon

le
0
Plus ancrée à gauche que Hollande, bénéficiant déjà d'une expérience gouvernementale avec son poste de numéro deux dans l'équipe Jospin, elle bénéficie en outre du soutien des militants socialistes.

Bien placée, mais muette. De ses ambitions éventuelles pour Matignon, Martine Aubry ne dira rien. Si ce n'est cette phrase qu'elle répète en boucle à quiconque l'interroge sur le sujet: «Mon seul objectif est d'avoir un président de gauche le 6 mai.» Pour le reste, elle verra plus tard. Et c'est donc à l'aune de ses récentes déclarations qu'il faut déceler, en filigrane, des indices éventuels de son intérêt pour le poste de premier ministre.

Premier d'entre eux: son départ de la direction du PS; Martine Aubry l'a annoncé, elle ne se représentera pas pour un nouveau mandat au poste de première secrétaire du parti. Elle est donc «disponible», comme on dit au PS. Mais cela ne suffit pas. Il faut en plus, et toujours selon la phraséologie socialiste, être «en situation». Elle ne l'est pas encore totalement.

«La logique politique»

Certes son bilan à la tête du PS plaide pour elle. Martine Aubry ne manque d'ailleurs pas de le rappeler. «Je crois que j'ai fait mon

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant