Martine Aubry consulte avant de se lancer

le
0
La première secrétaire du PS a rencontré plusieurs des anciens soutiens de Dominique Strauss-Kahn.

Quelques jours face à elle-même... Profitant du pont de l'Ascension, Martine Aubry est partie se reposer avant que ne commence la bataille. Elle réfléchit à sa candidature pour les primaires socialistes. D'ailleurs, elle le confiait dans une drôle de formule, il y a deux semaines: cette «discussion» elle devait l'avoir «avec elle-même» avant de se lancer. Pour l'instant, elle évite d'être explicite, comme si elle hésitait encore, disent ses adversaires Ségolène Royal ou Arnaud Montebourg. «Ce n'est pas ce que j'ai senti», rapporte au contraire un des interlocuteurs récents de la première secrétaire qui ajoute: «Elle a besoin d'être totalement convaincue par elle-même.» Ses proches, en tout cas, se préparent sans manier l'ambiguïté. Pour profiter de son statut jusqu'au dernier moment, la numéro un du PS pourrait attendre le dépôt des candidatures, le 28 juin, pour se prononcer. Si elle est candidate, elle a prévu d'abandonner sa fonction.

Une famille...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant