Martine Aubry cherche à rassurer son camp

le
0
À moins de deux mois de la primaire du PS, François Hollande devance toujours la maire de Lille dans les sondages.

Derrière, encore derrière. Martine Aubry ne sera pas la favorite de cette campagne de la primaire. Pourtant, il y a un an encore, elle formait avec Dominique Strauss-Kahn un duo qui dominait le jeu au PS. Depuis lors, les démêlées judiciaires de DSK et les silences d'Aubry ont permis à François Hollande de prendre la tête de la course. Il s'installe dans le rôle du candidat. «Je me soigne par rapport à ce qui pourrait être un optimisme béat», a plaisanté le député de Corrèze, la semaine dernière sur RTL. «Et, en même temps, je sais qu'aujourd'hui j'ai une responsabilité particulière parce que, précisément, je suis regardé comme un possible prochain président de la République.»

Effectivement, les sondages se suivent et le donnent tous en bonne position pour décrocher l'investiture. Le dernier en date, réalisé par Harris Interactive et publié mardi dans Le Parisien, indique que 42% des sympathisants de gauche souhaiteraient qu'il soit désigné contre 2

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant