Martin Trümpler : "Ensemble, Taulant et Granit pourraient faire des merveilles"

le
0
Martin Trümpler : "Ensemble, Taulant et Granit pourraient faire des merveilles"
Martin Trümpler : "Ensemble, Taulant et Granit pourraient faire des merveilles"

Au début de la décennie, ils étaient encore réunis sous les couleurs suisses. Aujourd'hui, ils vont jouer l'un contre l'autre. Martin Trümpler était l'entraîneur des espoirs à l'époque, il raconte rapidement les deux frères Xhaka.

En quoi sont-ils différents ?
Taulant, c'est vraiment le travailleur. Il bosse énormément pour l'équipe, c'est un team player qui se donne toujours à 100%. Alors que Granit, c'est le talent. C'est une certitude, il est le plus talentueux des deux. Il est tout simplement génial. Il peut donner des passes extraordinaires, un pied gauche extraordinaire. Les deux dans la même équipe, ils sont ultra complémentaires. Ils pourraient faire des merveilles.

Vous ne les avez jamais eus ensemble ?
Non, je les avais en jeunes, moi. À l'époque, Taulant jouait dans mon équipe parce qu'il a une année de plus. Et Granit était remplaçant. Ils ont joué plus tard, ensemble. Mais vraiment, l'un et l'autre sont vraiment complémentaires, ils pourraient former un couple idéal sur le terrain. Dommage que Taulant n'ait pas choisi la Suisse, on aurait pu les voir réunis aujourd'hui…

Vous savez pourquoi il a choisi l'Albanie, Taulant ?
Oui, à l'époque, il n'était pas prêt à jouer pour la Nati. Granit était plus talentueux, même s'il était plus jeune. Taulant avait besoin de deux ou trois ans de compétition en plus à Bâle pour pouvoir postuler à la Nati. Et puis l'Albanie lui a proposé de jouer. À l'époque, en sélection, on avait Inler, Behrami, Džemaili, Granit, Shakiri… Bref, trop de concurrence, et du coup, il a choisi de jouer. Aujourd'hui, il a beaucoup fait de progrès, et il pourrait jouer pour nous, je pense. Mais à l'époque d'Hitzfeld, ça l'a tué. Ça va forcément être un match bizarre. Pas par la faute des joueurs, c'est plutôt de la faute de l'UEFA, du monde global d'aujourd'hui, parce que c'est possible de choisir sa nationalité, la sélection dans laquelle on a le plus de chance de jouer. C'est ça qui est bizarre.

Et en dehors du terrain, ils sont comment tous les deux ?
Plus ou moins égaux en dehors. Ils se ressemblent beaucoup. Ils agissent vraiment comme deux frères, ils sont bien éduqués, pas vraiment de différence de caractère entre les deux. Très faciles à gérer et très agréables.

À quoi ressemble leur relation ?
Au niveau de la famille, selon la tradition albanaise, c'est Taulant le chef, parce que c'est l'aîné. Mais…








Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant