Martin : " Je veux rejouer la Ligue des champions"

le
0
Martin : " Je veux rejouer la Ligue des champions"
Martin : " Je veux rejouer la Ligue des champions"

Pur produit du centre de formation de Montpellier, Jonas Martin assume également cette saison le rôle de capitaine. Dernier membre de la génération 2009 présent au MHSC, il revient sur le début de saison de son club, sa perception des attentats du 13 novembre et ses attentes personnelles.

Le week-end passé a été marqué par le recueillement sur les pelouses de Ligue 1 et Ligue 2, mais aussi d'Europe. Quel regard as-tu porté sur les événements récents ? J'ai été très touché par ce qu'il s'est passé. En voyant ça à la télévision le vendredi soir, on pouvait se demander si c'était réel ou pas. C'est difficile d'avoir le sourire à l'entraînement ou de rigoler avec ses potes le lendemain d'un événement comme celui-là. Mais il faut penser quand même à l'avenir, au football pour moi, même si tout notre vestiaire s'est senti touché. Cela fait aussi relativiser, on doit avoir conscience de la chance que l'on a d'être en bonne santé, de faire notre métier, car il y a des choses plus graves.
Et puis on peut quand même retirer du positif de ce drame, ce sont les témoignages de solidarité un peu partout dans le monde. Par exemple la Marseillaise jouée sur les pelouses de Premier League... C'est la meilleure des réponses, rendre hommage aux victimes. La rivalité entre certaines équipes a été dépassée pour montrer du soutien. Cela rappelle toutes les choses qui passent avant le foot, notamment la santé et toutes les familles de notre pays.
Sur Twitter, vous avez notamment fait une dédicace à l'un des journalistes du Canal Football Club blessé pendant les attentats. Vous vous êtes sentis directement touchés à Montpellier ? Heureusement pour nous, dans l'équipe, personne n'a à déplorer un proche présent sur les lieux au moment des attaques. Yohan de La Grande Surface, c'est quelqu'un qui vient souvent à Grammont, donc cela nous a rapprochés. On se sent concernés qu'une personne comme lui ait été touchée. Il est tranquillement assis au restaurant avec son amie et se fait tirer dessus par ces fous furieux... Tous les joueurs voulaient lui faire passer un message, mais on a dû en sélectionner que quelques-uns pour faire une photo de soutien que l'on a diffusée sur Twitter.
Tu as mentionné Dostoïevski sur Twitter après les attentats : " On compare parfois la cruauté des hommes à celle des fauves, c'est faire injure à ces derniers. " C'est une citation qui m'a plu et que j'ai trouvée tellement vraie par rapport…



Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant