Martial bute contre le mur de Stoke

le
0
Martial bute contre le mur de Stoke
Martial bute contre le mur de Stoke

Un petit but de Martial deux minutes après son entrée en jeu, et bon dimanche ! Manchester United aurait pu en rester là, mais a fini par laisser Stoke City égaliser. Le manque de solidité et de réalisme des Mancuniens est toujours aussi inquiétant.

Manchester United FC 1-1 Stoke City FC

Buts : Martial (69e) pour Manchester // Allen (82e) pour Stoke

Muet depuis deux matchs en Premier League, Zlatan ne veut pas perdre de temps. Le chronomètre affiche à peine 1 minute 30, et les retardataires viennent à peine de poser leurs fesses dans les gradins de Old Trafford, quand le Suédois récupère une balle seul à huit mètres du but de Stoke. Un pas en avant, une frappe à bout portant, une parade sublime de Lee Grant, et un tir raté. Ibra peut rager. Il vient de rater une occasion en or d'enfoncer les Potters dès les premiers instants, et gâche surtout l'enchaînement impressionnant crochet-passe de l'extérieur du pied que s'était permis Pogba à l'entrée de la surface, et qui aurait largement eu sa place dans une compilation des plus belles passes décisives du weekend. Manchester United attendra plus d'une heure avant de marquer et d'avoir le droit de serrer le point. Délivrés, les Mancuniens ? Bien sûr que non. Toujours aussi incapable de tuer un match, l'équipe de Mourinho a réussi à en encaisser un but dans les dix dernières minutes, et termine son dimanche avec un match nul qui va faire grincer des dents. Ni United ni Stoke n'y arrivent cette saison. Les coéquipiers de Shaqiri ont pourtant tenté, allant même jusqu'à faire entrer ce bon vieux robot de Peter Crouch en fin de match.

Rouge pas très sanguin


Le soleil avait pointé le bout de son nez à Manchester, où les joueurs de Stoke au maillot bleu ciel semblaient s'être déguisés en gars de Manchester City. Mais si les Citizens roulent sur leurs adversaires et squattent la tête du championnat, Stoke City n'a pas gagné un match et est scotché à la dernière place. Par chance, les gars de United connaissent eux aussi des moments compliqués, et proposent durant toute la première mi-temps un combo devenu habituel, une domination évidente et même quelques occasions franches, sans réussir à planter. Au premier coup de canon de Zlatan succéderont des tentatives de Pogba, Mata ou encore Rashford, à chaque fois pour rien. Certains Diables Rouges étaient pourtant en forme, à commencer par leur Pioche à 120 millions, percutant à chaque prise de balle et qui a toujours…




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant