Marseille : Valls imperturbable

le
1
Manuel Valls, Najat Vallaud-Belkacem et Bernard Cazeneuve à Marseille le 9 février.
Manuel Valls, Najat Vallaud-Belkacem et Bernard Cazeneuve à Marseille le 9 février.

Les voyous n'ont certainement pas calé leur agenda sur celui du Premier ministre. Mais ils ont infligé un sévère camouflet à l'ancien ministre de l'Intérieur, qui était en déplacement à Marseille afin de féliciter les forces de l'ordre de leurs bons résultats, et subsidiairement de tirer les bénéfices de ce travail. Car c'est bien lui, Manuel Valls, qui a décrété la mobilisation générale dans une ville mise en coupe réglée par les règlements de comptes et le banditisme. Or c'est vraisemblablement pour reprendre un point de vente dans la Castellane que des individus à scooter ont tiré à l'arme de guerre à 9 heures ce matin, prenant les forces de l'ordre pour cible. LIRE notre article "Marseille : 7 fusils AK-47 et du cannabis découverts dans un appartement"Le Premier ministre sera donc resté imperturbable. Après un passage au camp des Milles, dernier camp d'internement de la Seconde Guerre mondiale ouvert au public en France, Manuel Valls s'est rendu à la préfecture de la région. Devant les gendarmes, les policiers, les pompiers, les douaniers, les militaires, il n'a pas modifié le discours initialement prévu : "La violence a reculé à Marseille", a-t-il martelé dans la citée phocéenne. "Les atteintes aux personnes ont reculé (...) Les cambriolages et les vols à main armée aussi (...) Les règlements de comptes ont diminué de façon significative." Valls a précisé que dix personnes tout de même ont été tuées à...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • pichou59 le lundi 9 fév 2015 à 18:11

    hommage aux "excellents résultats" de Christian Sainte, le patron de la police judiciaire marseillaise, on le constate!!!