Marseille : un sous-préfet invite les Kurdes à "foutre le camp" en Syrie !

le
1
Le 2 octobre, des Kurdes manifestent sur le Vieux-Port de Marseille en soutien à leurs frères de Kobané, ville syrienne menacée par l'EI.
Le 2 octobre, des Kurdes manifestent sur le Vieux-Port de Marseille en soutien à leurs frères de Kobané, ville syrienne menacée par l'EI.

Qui a dit qu'un sous-préfet parlait la langue de bois ? Pas Gilles Gray en tout cas. Il est directeur de cabinet du préfet de police de Marseille et, visiblement, il a son franc-parler. À tel point qu'on a du mal à croire les propos qu'il a lancés à trois représentants de la communauté kurde qu'il recevait dans son bureau. Manque de chance, ses interlocuteurs l'ont enregistré et les enregistrements ont été rendus publics par La Marseillaise. Le sous-préfet Gilles Gray était bien là pour sermonner la délégation. Elle a omis de demander en préfecture l'autorisation d'organiser des manifestations de soutien aux Kurdes de Syrie et d'Irak en lutte contre les djihadistes de l'organisation État islamique. Des photos prises le 2 octobre par l'Agence France-Presse montrent pourtant que ce soutien ne semble guère de nature à troubler l'ordre public sur le Vieux-Port (voir ci-dessus). Mais, enfin, la loi est la même pour tous. Enfin, surtout pour les Kurdes, si l'on en juge par l'étrange discours de M. Gray, très remonté. L'entrée en matière est assez musclée : "Faites gaffe tous les trois, parce que moi je commence à en avoir marre. [...] Vous ferez ce qu'on acceptera, vous avez compris ça ? C'est pas le club clodo ici, c'est pas le bordel [...]. Ne nous prenez pas pour des cons, vous parlez au sous-préfet de police, monsieur qui-n'êtes-pas-Français." "Vous êtes en train de mettre la merde à Marseille"La délégation tente de...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8614773 le mercredi 8 oct 2014 à 13:07

    il a dit ce que tous les politiques pensent tout bas,c'etait une conversation franche et d'homme à homme,le gouvernement va mettre la pression pour qu'il soit viré.après sarkosy,la politique bananière a de beaux jours devant elle,UMP/ps,le bal continue avec des musiciens payés a l'avance, elle est pas belle la vie !