Marseille : Ravier, maire d'arrondissement FN, lâché par ses deux premiers adjoints

le
7
Marseille : Ravier, maire d'arrondissement FN, lâché par ses deux premiers adjoints
Marseille : Ravier, maire d'arrondissement FN, lâché par ses deux premiers adjoints

Les deux premiers adjoints au maire d'arrondissement FN de Marseille Stéphane Ravier ont annoncé vendredi leur démission entendant dénoncer les méthodes «dictatoriales» de l'élu d'extrême-droite. «C'est une gestion catastrophique ! Stéphane Ravier, c'est le capitaine du navire qui nous mène à la catastrophe», a déclaré Antoine Maggio, 2e adjoint au maire des 13e et 14e arrondissements, chargé notamment du logement social.

 

Il avait auparavant, tout comme sa mère, la 1ère adjointe Marie Mustachia, chargée des Finances, annoncé sa démission de son poste d'adjoint au site d'informations locales Marsactu. Les deux élus gardent en revanche leurs sièges au conseil municipal et à la métropole, où ils rejoindront les bancs des non-inscrits. Ceux-ci se sont garnis ces derniers mois dans la mairie frontiste des quartiers nord, qui a connu plusieurs épisodes de tensions. 

 

«Il a mis en place un fonctionnement dictatorial»

 

Stéphane Ravier a «une gestion autocratique, les élus ne servent qu'aux petites besognes : distribuer le courrier municipal dans les boîtes aux lettre ou coller des affiches», se désole Antoine Maggio. «On va finir comme Toulon, Vitrolles ou Marignane», villes du sud-est gérées par le FN au milieu des années 1990, ajoute cet ancien marin de la SNCM, qui n'a pas renouvelé son adhésion au Front national. Il précise qu'il avait fait acte de candidature pour les législatives, mais n'a pas été retenu par le parti pour l'investiture.

 

Adjointe aux Finances et à la Solidarité, Marie Mustachia affirme avoir été «mise à l'écart de tout» : «Je n'avais pas le droit de parole, je n'avais pas les dossiers, et je ne recevais plus de courrier» d'administrés. «Il a mis en place un fonctionnement dictatorial : il décide de tout», ajoute l'élue, qui explique avoir rendu sa carte du parti.

 

En juillet, deux autres adjoints, René Annibaldi aux Sports et Paul-Louis ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • janaliz il y a 6 mois

    Il n'empêche que j'ai du mal à entendre donner des leçons par des gens qui supportent ou ont supporté sans discernement les pires régimes de notre planète. Alors, ceux-là je les stigmatise systématiquement ! Ne vous déplaise !

  • janaliz il y a 6 mois

    Le problème étant, et je l'ai écrit, quand on essaie de tenir un propos argumenté l'expression est impossible car certain mots font intervenir le modérateur sans discernement. Je le regrette et le déplore, mais j'en suis la victime, entre guillemets. C'est la raison pour laquelle il m'arrive plus souvent qu'à mon tour d'utiliser des raccourcis qui peuvent paraitre douteux...

  • janaliz il y a 6 mois

    J'ose rappeler que les mot pogrom est un mot russe... Pour ceux qui ont la mémoire très courte...

  • M999141 il y a 6 mois

    Il faut bien réfléchir aux conséquences avant de voter. La France apaisée, ce n'est qu'un slogan. Lisez le programme du FN et a chaque proposition, essayez de comprendre les conséquences pour vous, vos enfants, vos économies, la société. Vous allez avoir des sueurs froides et il y a de bonnes chances pour que vous changiez de crèmerie.

  • jean-648 il y a 6 mois

    Pas un seul élu FN qui n'a eu des ennuis avec la justice ou avec son propre camps.

  • mlaure13 il y a 6 mois

    Ça va de plus en plus mal sur la planète entière...:-)))

  • g.joly1 il y a 6 mois

    Ca va de plus en plus mal chez les fac hos.