Marseille : Mennucci entendu par la brigade financière pour prise illégale d'intérêts

le
36
Les enquêtes impliquant le candidat socialiste à la mairie de Marseille se poursuivent en parallèle du lancement de la campagne électorale.
Les enquêtes impliquant le candidat socialiste à la mairie de Marseille se poursuivent en parallèle du lancement de la campagne électorale.

Patrick Mennucci, le candidat socialiste à la mairie de Marseille, a été entendu lundi par la division économique et financière de la DIPJ (direction interrégionale de la police judiciaire), a confirmé le parquet de Marseille au Point. Contrairement à ce que prétend Patrick Mennucci à l'AFP, le député a été entendu à la demande du parquet, et non à sa demande, comme l'a confirmé une source judiciaire au Point. Le député des Bouches-du-Rhône a été entendu dans le cadre d'une enquête préliminaire diligentée par le parquet de Marseille concernant une prise illégale d'intérêts en lien avec l'Union des familles musulmanes des Bouches-du-Rhône (UFM13), association dirigée par l'assistante parlementaire et suppléante de Patrick Mennucci, et installée dans sa circonscription.

Patrick Mennucci, qui a reçu Le Point le 15 novembre dernier, était pourtant optimiste quant à l'issue de cette affaire. Son avocate, reçue quelques jours auparavant par le procureur de la République - laissait-il entendre -, avait obtenu des assurances. Le parquet, contacté ensuite par Le Point, confirmait certes le rendez-vous, tout en assurant que l'enquête suivait son cours. En faisant convoquer le député Patrick Mennucci dès le début de la campagne pour les municipales - son siège de campagne est déjà installé à l'hôtel de ville de Marseille -, le parquet entend poursuivre les enquêtes déjà ouvertes, indépendamment du contexte électoral : "On ne...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • 11246605 le jeudi 5 déc 2013 à 10:21

    Non psdi, la majorité actuelle est aussi majoritaire dans les affaires litigieuses (d'accord avec puck). Mais la droite, même pourr.ie, n'a jamais été aussi donneur de leçons que cette gauche bien pensante qui considèrent que tous ceux qui ne sont pas socialistes sont des racistes, homophobes et fasciste

  • SuRaCtA le jeudi 5 déc 2013 à 10:02

    edg13, un candidat vraiment clean en politique c'est extrèmement rare, car pour arriver sur le devant de la scène il faut faire plus que jouer des coudes ! Et à Marseille c'est la même règle puissance 10 ...

  • edg13 le jeudi 5 déc 2013 à 08:18

    Ne pourrons nous jamais avoir un candidat "clean" a Marseille?Désolant!EDG

  • M3366730 le mercredi 4 déc 2013 à 23:13

    Ces socialistes toujours à donner des leçons et les 1er que l'on retrouvent dans des affaires louches. Au fait il n'a pas été exclu du PS par ses pairs ; c'est normal combien de ses copains ont les mains propres !

  • 2445joye le mercredi 4 déc 2013 à 19:26

    Menucci est en train d'acquérir ses lettres de noblesse en tant que politicien marseillais et socialiste. Maintenant il pourra parler d'égal à égal avec les autres.

  • puck le mercredi 4 déc 2013 à 17:03

    11246605 vous oubliez ceux qui ont été condamnés comme désir , herault et qui font carrière, Mennucci pourra devenir ministre après sa comdamnation !

  • fgino le mercredi 4 déc 2013 à 16:55

    menucci menotté !! ah ah ah encore un pour les baumettes !!

  • psdi le mercredi 4 déc 2013 à 16:28

    11246605 : "Que pensent nos ministres de gauche de leurs copains !". ils se disent que même en multipliant par dix le nombre ils seront toujours moins nombreux qu'en face.

  • M898407 le mercredi 4 déc 2013 à 15:42

    On reste dans la grande "tradition socialiste": généreux avec l'argent du contribuable mais profitable avec son propre patrimoine....

  • 11246605 le mercredi 4 déc 2013 à 15:01

    Andrieux, Guerini, Dalongeville, Vignoble, Cahuzac, et maintenant Mennucci, tous ces maires bien pensant qui pillent leur propre ville. Que pensent nos ministres de gauche de leurs copains !