Marseille : Les premiers mots d'Anigo

le
0

« Quand je disais que cette ville mange ses enfants, j'avais raison. Et ça s'est passé... » José Anigo a évoqué pour la première fois vendredi soir sur le site de L'Express la perte de son fils, Adrien, victime d'un règlement de comptes jeudi dans les rues de Marseille. Le directeur sportif de l'OM l'a appris lorsqu'il a su que son fils n'est pas allé chercher ses enfants à l'école : « Ça ne lui ressemblait pas. Au même moment, quand j'ai entendu le règlement de comptes à la radio, j'ai eu peur? On peut dire ce qu'on veut de mon fils mais c'était mon fils et je l'aimais. Tout le reste n'a pas d'importance. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant