Marseille : le «fini-parti» pour les éboueurs prend fin aujourd'hui

le
9
Marseille : le «fini-parti» pour les éboueurs prend fin aujourd'hui
Marseille : le «fini-parti» pour les éboueurs prend fin aujourd'hui

Le moment est si historique que le quotidien marseillais «La Provence» n'hésite pas à le comparer au 26 mai 1993, date de la victoire de l'Olympique de Marseille en finale de la ligue des champions. Le «fini-parti», cette pratique permettant aux éboueurs de la cité phocéenne de partir dès leur tournée terminée, s'arrête aujourd'hui, résultat de l'annulation, le 26 avril, d'un règlement intérieur de la communauté urbaine de Marseille par la cour administrative d'appel.

Cet avantage, hérité de la municipalité Defferre dans les années 1970, était régulièrement dénoncé par la chambre régionale des comptes. Dans un rapport publié en 2007, elle estimait que l'autorisation faite aux 500 éboueurs marseillais de quitter leur poste dès leur service terminé, sans considération horaire, aboutissait à une présence journalière de 3h30, soit «la moitié du temps de travail légal». Des horaires de travail réduits auxquels beaucoup de Marseillais attribuaient les problèmes de propreté de leur ville.

Une augmentation du temps de travail à 7h30

Ce lundi soir, le passage des éboueurs sera donc directement contrôlé par des agents d'encadrement, en charge, selon «La Provence», de vérifier que le travail a été fait correctement et qu'aucun déchet n'a été oublié. Ces derniers devront aussi s'assurer que les containers ont été bien refermés et ne traînent plus au milieu de la chaussée. Si tous les critères sont remplis, alors le travail sera bel et bien fini pour les agents de la communauté.

A terme, le nouveau plan proprété adopté par la communauté urbaine de Marseille devrait conduire à une augmentation du temps de travail des agents à 7h30, avec un temps de collecte compris entre 5h et 6h30, et deux tournées voire trois si nécessaire, rapporte le quotidien. Un changement qui n'est pas vraiment du goût des premiers concernés, les éboueurs eux-mêmes. 

«Pas à l'abri d'un dérapage»

«C'est ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8252219 le lundi 29 sept 2014 à 16:01

    Et à Montpellier c'est aussi un socialiste.Clientéliste à outrance!

  • M8252219 le lundi 29 sept 2014 à 15:59

    l'irresponsabilité partagée entre élus socialistes et salariés de la collectivité. merci Gaston "une grande figure politique!!!!" dans la mauvaise politique

  • M3182284 le lundi 29 sept 2014 à 15:28

    Defferre a inoculé le cancer de la fonction territoriale à la France. Avec Anicée le Porc, ils portent une responsabilité monstrueuse dans la déliquescence du pays. Que leur mémoire ne soit pas immaculée et conserve les stigmates de leurs décisions électoralistes, clientélistes.

  • dotcom1 le lundi 29 sept 2014 à 14:31

    Maintenant ce sera "pas fini - parti quand même"

  • janaliz le lundi 29 sept 2014 à 14:25

    Travailler c'est trop dur ! La chanson le disait : "aujourd'hui peut être ou alors demain, ce sacré soleil nous donne la flemme..." !

  • best01 le lundi 29 sept 2014 à 14:16

    et montpellier alors;le samedi les camions vont vider (de mes propres yeux) a6h30,apres avoir commences a 4h;cherchez l'erreur

  • M8637171 le lundi 29 sept 2014 à 14:08

    Après les pilotes à 650 heures par an et 20000 euros par mois, voilà que l'on reparle de ces éboueurs soutenus par FO et leur secrétaire général qui ne travaillent que 3H30 par jour. Ils sabotent le travail, ne vident que certaines poubelles ou les vident à moitié, ne s'arrêtent pas partout, ....La France changerait elle enfin ? Il faut s'attaquer aussi aux élus du sénat et de l'assemblée. ils sont trop nombreux, trop bien payés et pour certains ne font strictement rien.

  • M8637171 le lundi 29 sept 2014 à 14:07

    Un peu partout dans les administrations centrales ou délocalisées, dans les entreprises à délégations de service public, ils sont nombreux à être planqués à plus de 10 000 euros par mois ! pourquoi : réponse le clientélisme,l'électoralisme, l'embauche des copains, parents et coquins !

  • M8637171 le lundi 29 sept 2014 à 14:04

    Après les pilotes à 650 heures par an et 20000 euros par mois, voilà que l'on reparle de ses éboueurs soutenu par FO et leur secrétaire général qui ne travaille que 3H30 par jour. Ils sabotent le travail, ne vident que certaines poubelles ou les vident à moitié, ne s'arrêtent pas partout, ....La France changerait elle enfin ? Il faut s'attaquer aussi aux élus du sénat et de l'assemblée. ils sont trop nombreux, trop bien payés et pour certains ne font strictement rien.