Marseille : le consulat de Turquie pris pour cible

le
0
Bernard Cazeneuve et Efkan Ala, ministre turc de l'Intérieur, ont signé des accords de coopération dans la lutte contre le terrorisme la semaine dernière à Ankara.
Bernard Cazeneuve et Efkan Ala, ministre turc de l'Intérieur, ont signé des accords de coopération dans la lutte contre le terrorisme la semaine dernière à Ankara.

C'est une information qui sent la poudre... Selon les premières constatations de l'enquête, quatre individus auraient jeté des cocktails Molotov dans le bâtiment du consulat avant de prendre la fuite. Quatre projectiles, des engins de fabrication artisanale, ont été retrouvés sur les lieux. Ces cocktails explosifs bon marché, de simples bouteilles en verre remplies de liquide inflammable, n'ont visiblement pas réussi à s'enflammer. "À ce stade de l'enquête, on en ignore encore la raison" précise un enquêteur.Quel mobile ?L'affaire est prise très au sérieux dans le contexte international actuel. D'autant que Bernard Cazeneuve, ministre de l'Intérieur, était en Turquie le 26 septembre pour y rencontrer son homologue. Ensemble, ils ont signé des accords de coopération permettant d'améliorer la communication entre les services des deux pays en matière de lutte contre le terrorisme. Est-ce une réponse à cette visite ? Des représailles des filières djihadistes contre l'engagement de la France dans la guerre contre l'État islamique ? Seule l'enquête le déterminera...L'entourage du ministre de l'Intérieur s'inquiète, car une éventuelle attaque du consulat de Turquie sur le sol français, dans le très chic 8e arrondissement de Marseille, pourrait avoir de graves conséquences internationales... "Pour le moment, on ne sait pas si c'est un acte terroriste ou un acte isolé. L'enquête devrait permettre de le déterminer", dit-on parmi les proches du...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant