Marseille : la piste d'un règlement de compte au «barbecue»

le
0
Un corps calciné a été découvert dans la nuit près de Marseille. Le fait d'incendier une victime dans l'habitacle d'une voiture, voire dans le coffre d'une voiture pour tenter d'effacer toutes traces et indices exploitables est un mode opératoire souvent employé dans la région.

La série noire qui endeuille la région de Marseille vient de s'enrichir d'un nouvel épisode. La police, alertée par des riverains ayant entendu une légères explosions, a découvert peu après minuit un nouveau cadavre dans une Clio verte en flammes, à Septèmes-les-Vallons (Bouches-du-Rhône). Le corps calciné de la victime était sur la banquette arrière du véhicule, immatriculé en Haute-Savoie et que le propriétaire, âgé d'une trentaine d'années, n'a a priori pas déclarée volée.

«L'identité de la victime n'est pas encore connue et l'autopsie, réalisée par l'institut médico-légal de Marseille est en cours», a affirmé le procureur d'Aix-en-Provence, Dominique Moyal, précisant que les p...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant