Marseille : la fédération PS des Bouches-du-Rhône bloquée

le
0
Rien ne va plus entre les poids lourds de la fédération socialiste des Bouches-du-Rhône.

La chronique de la fédération socialiste des Bouches-du-Rhône n'en finit pas de s'écrire. Quatre mois après sa réélection à la tête de la fédération, Jean-David Ciot, un ancien collaborateur de Jean-Noël Guérini, a convoqué jeudi dernier le premier conseil fédéral du parti. «Aujourd'hui, on sort de l'impasse et on se remet en ordre de marche», a commenté Ciot. Le problème est que son opposition n'y siège toujours pas. Le conseil fédéral s'est en effet réuni en l'absence de l'élue marseillaise Nathalie Pigamo, qui s'était présentée face à lui avec le soutien du député Patrick Mennucci et de la ministre Marie-Arlette Carlotti, chantres de la rupture avec l'ère Guérini.

Depuis, le fonctionnement de la fédération était bloqué. Et jeudi soir, sur les 150 personnes devant composer le conseil fédéral, le parlement du parti, 86 seulement étaient présentes ou représentées. D...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant