Marseille : la BAC nord terrorisait les caïds

le
2
La famille d'un indic assassiné en septembre 2008 vient de porter plainte pour complicité d'assassinat auprès du procureur d'Aix-en-Provence.

L'affaire des flics ripoux de la BAC nord de Marseille se corse. Il semblerait que non content de racketter des dealers des citées, certains policiers de la brigade anticriminalité des quartiers nord de la cité phocéenne pourraient être responsables de la mort d'un de leurs informateurs. Un rebondissement qui commence à faire douter la hiérachie policière. Un haut responsable du ministère de l'Intérieur réagit spontanément à ces révélations pour le Figaro: «S'il est vrai qu'ils ont trafiqué des stupéfiants comme on le dit. S'il est vrai qu'ils ont embourbé les sommes que l'on avance. S'il est vrai qu'ils ont, comme nous cherchons à la vérifier, effectué des descentes à la batte de baseball chez certains trafiquants qu'ils terrorisaient littéralement. Si tout cela est vrai, alors tout est possible», concède de gra...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le mercredi 24 oct 2012 à 16:48

    OUI MAIS...si on ne peut pas "extirper" le mal...autant le contrôler !!!...Qui veut la fin, veut les moyens !!!...

  • M8637171 le mercredi 24 oct 2012 à 15:27

    Oui tout cela semble pour le moins bizarre. Tout comme les meurtres de précision à la kalach. Faut quand être un minimum entraîné.