Marseille : L'OM sans Bafé Gomis, mieux vaut ne pas l'imaginer

le
0
Marseille : L'OM sans Bafé Gomis, mieux vaut ne pas l'imaginer
Marseille : L'OM sans Bafé Gomis, mieux vaut ne pas l'imaginer

La sortie sur blessure de Bafétimbi Gomis face à Bordeaux a affiché les limites de l'effectif marseillais. Sans son buteur, Rudi Garcia va devoir user de sa magie pour bricoler une équipe capable de faire trembler les filets adverses. Décryptage.

Au moment de remplacer Bafétimbi Gomis (blessé à une cuisse) lors de son premier match au Vélodrome, Rudi Garcia a dû avoir le vertige en se tournant vers son banc. Privé de l'homme providentiel en attaque (six buts en onze matchs de championnat), le nouvel entraîneur de l'OM doit vigoureusement croiser les doigts pour voir son buteur retrouver le plus rapidement possible les pelouses du centre d’entraînement Robert-Louis Dreyfus. Sans lui, l’effectif olympien n’offre pas une palette de choix très large à son nouveau tacticien. Le schéma préférentiel (4-3-3) réduit davantage le champ des possibles. Dans un monde sans Gomis, l’euphorie grandissante sur la Canebière pourrait subir quelques tourments.
  • Leya Iseka, une pointe encore trop tendre

Face à Bordeaux, le seul « vrai » numéro 9 du groupe marseillais capable de remplacer poste pour poste Bafé Gomis n’était autre qu’un gamin de 19 ans : Aaron Leya Iseka. Le petit frère de Michy Batshuayi, prêté par Anderlecht, a fait une entrée remarquée face à Bordeaux. Remarquée ? Oui, par ses incroyables ratés face au but. Généreux dans l’effort, le numéro 22 semble un peu tendre et manquer d’expérience pour assurer seul sur le front de l’attaque de ce nouvel OM. Avec une passe décisive au compteur (face à Nice, défaite 3-2), la recrue estivale a montré de belles choses sous l’ère Passi lorsque celui-ci jouait en soutien de l’attaquant. Mais son passif chez les Mauves d'Anderlecht n'est guère rassurant : aucun but marqué en quatorze match toutes compétitions confondues. Plus à l’aise avec du monde autour de lui pour jouer en première intention, Rudi Garcia pourrait décider de faire monter d’un cran Maxime Lopez ou William Vainqueur (quand celui-ci reviendra de blessure) pour offrir un vrai soutien à Leya Iseka. Au détriment du 4-3-3 si cher à Rudi Garcia ?
  • Un couteau suisse nommé Thauvin ?

Les retours de Romain Alessandrini et prochainement de Clinton Njie peuvent redistribuer les cartes offensivement. Difficile d’imaginer Rudi Garcia s’éloigner de son 4-3-3. En Italie, et même à Lille notamment l’année du doublé (Coupe de France-Championnat), l’entraîneur de l’Olympique de Marseille s’appuyait sur des ailiers percutant, qui n’hésitaient pas à percer dans l’axe pour ouvrir l’espace aux latéraux. Si l’inefficacité de Leya Iseka venait à durer, conjuguée à une surabondance de joueurs évoluant sur les ailes, la possibilité de voir Florian Thauvin endosser le rôle de buteur semble être le bricolage le plus cohérent. Un trident offensif qui favoriserait le jeu au sol et la vitesse pour retrouver une nouvelle fraîcheur offensive. Le manque de variété du banc olympien pourrait contraindre Rudi Garcia à miser sur l’homme en forme, une nouvelle fois, pour sauver la maison marseillaise.
  • Sortir Rabillard du placard

On le sait, le nouvel organigramme de l’Olympique de Marseille veut mettre en valeur la formation. Buteur opportuniste sous l’ère Michel à la dernière seconde face au LOSC la saison passée (1-1), Antoine Rabillard est une option moins crédible mais qui collerait aux nouvelles ambitions de l'OM. Quid du niveau du joueur de 21 ans ? Très peu en vue avec l’équipe première, Antoine Rabillard tente de se faire une place et un nom en CFA. Cette saison, le « minot » n’a fait trembler les filets qu’à une seule reprise en championnat amateur. Des statistiques qui gonflent légèrement au regard de la saison précédente avec cinq réalisations en quinze matchs. Dans l’état actuel, le 4-3-3 de Rudi Garcia pourrait rapidement afficher ses limites offensives. Nul doute que le 1er janvier doit être coché sur le calendrier du nouvel homme fort de l’OM. Date de l’ouverture du Mercato hivernal.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant