Marseille : "L'antisémitisme à un tel niveau de violence, ce n'était jamais arrivé"

le
1
Des soldats sécurisent les abords de l'école juive La Source après l'agression à coups de machette d'un enseignant juif par un lycéen mineur se réclamant de Daech.
Des soldats sécurisent les abords de l'école juive La Source après l'agression à coups de machette d'un enseignant juif par un lycéen mineur se réclamant de Daech.

Philippe Pujol a passé de nombreuses années au contact des trafiquants de drogue dans les quartiers populaires de Marseille. Il en a tiré une série de reportages intitulée « Quartiers Shit » pour le journal La Marseillaise. Son travail est récompensé en 2014 par le prix Albert-Londres. Dans la foulée, il publie son premier livre French Connection aux éditions Robert Laffont. Avec La Fabrique du monstre, son deuxième ouvrage, paru le 13 janvier dernier aux Arènes, ce grand-reporter dépeint avec talent l'envers du décor des cités marseillaises. Interrogé par Le Point.fr, Philippe Pujol réagit après l'agression à Marseille d'un enseignant juif par un jeune musulman radicalisé âgé de quinze ans.

Le Point.fr : Marseille donne la sensation d'être une ville où toutes les communautés cohabitent en paix. Cette agression antisémite vous a-t-elle surprise par sa violence ?

Philippe Pujol : L'antisémitisme à Marseille a toujours existé. Des agressions, des brimades, des minots juifs rackettés, c'est déjà arrivé. Mais un tel niveau de violence, jamais. C'est impressionnant. À vrai dire, l'antisémitisme a commencé à progresser avec l'affaire Merah. Et à chaque nouvel attentat depuis. Il y a une vraie tendance à idéaliser le melting-pot marseillais. Oui, il y a beaucoup de communautés à Marseille, mais...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 le vendredi 15 jan 2016 à 11:51

    Les sémites sont à la fois les JUIFS et les ARABES....alors on parle de quoi ????????????????????