Marseille : l'affaire des marchés publics rebondit

le
0
Alexandre Guérini, frère du président PS du conseil général, mis en garde à vue.

Le danger se rapproche. Dans son enquête sur les marchés publics présumés frauduleux des Bouches-du-Rhône, notamment ceux de déchets, le juge marseillais Charles Duchaine a lancé lundi un vaste coup de filet: vingt personnes ont été auditionnées dont huit mises en garde à vue. Principale cible: Alexandre Guérini, patron de diverses entreprises spécialisées dans les ordures et frère de Jean-Noël Guérini, le puissant président du conseil général des Bouches-du-Rhône et de la fédération socialiste du département. «Monsieur frère», comme il est surnommé, est visé par une information judiciaire ouverte en avril 2009 pour «atteinte aux marchés publics, trafic d'influence, détournement de fonds publics, corruption, prise illégale d'intérêt et blanchiment».

Le juge, réputé pour sa ténacité, sa rigueur et son intégrité, a fait attendre son «client» après avoir perquisitionné, il y a tout juste un an, son domicile et ses sociétés puis, quelques jo

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant