Marseille : guest star des journées d'été d'EELV, Taubira défend sa réforme

le
17
Marseille : guest star des journées d'été d'EELV, Taubira défend sa réforme
Marseille : guest star des journées d'été d'EELV, Taubira défend sa réforme

C'est une invitation surprise, qui ne figurait pas sur le programme. La garde des Sceaux, Christiane Taubira, a participé ce jeudi aux journées d'été d'Europe Ecologie - Les Verts (EELV), à Marseille (Bouches-du-Rhône). Si elle n'est pas le seul membre du gouvernement à avoir fait le déplacement -les deux ministres EELV Cécile Duflot (Logement) et Pascal Canfin (Développement) mais aussi le ministre socialiste de l'Ecologie, Philippe Martin, en sont- sa présence a pris un relief tout particulier au lendemain de la charge au canon des ténors d'EELV contre Manuel Valls.

Rappelant sa «belle convergence» avec les Verts, la garde des Sceaux a d'ailleurs largement éludé la question de l'environnement pour répondre vertement aux critiques contre la réforme pénale qu'elle porte, fustigeant «l'instrumentalisation des victimes» opérée selon elle par le gouvernement précédent. Et la ministre d'appeler à ne pas céder aux menaces de la «virilité intimidante»...

«A ceux qui nous accusent de laxisme»...

«Nous sortons de dix ans d'endoctrinement, de dix ans d'instrumentalisation des victimes. En un an nous avons fait davantage pour les victimes que l'ancien gouvernement en cinq ans», a fustigé la garde des Sceaux sous les applaudissements. «Ceux qui protestent aujourd'hui, qui nous accusent de laxisme (...) et qui refusent de regarder le bilan de leur inaction ou de leur action frénétique, qui refusent de regarder la mesure de leurs échecs, ceux-là prétendent raisonner avec bon sens en maintenant la société dans l'ignorance des faits, dans l'ignorance de ce taux de récidive qui n'a cessé d'augmenter de 2007 à 2012»,a-t-elle ajouté.

«Nous allons détruire, pulvériser les méthodes qui consistent à prétendre que le bon sens veut qu'il faille enfermer, enfermer et enfermer sans cesse alors que cet enfermement sans cesse crée du danger pour la société», a-t-elle ajouté. «Parce que la justice est un ministère ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • ppetitj le vendredi 23 aout 2013 à 10:33

    La mère Cantat "J'ouvre ma g.ueule mais je ne démissionne pas". En clair t'inquiète pas mon françois, je vais l'ouvrir mais pas trop fort car je tiens à mon salaire. Pour preuve, la marque de ses ongles sous son siège de ministre...

  • mlaure13 le vendredi 23 aout 2013 à 09:58

    Une belle brochette de demeu-rées...mais qui tou-che et nous coûte un max !!!...

  • frk987 le vendredi 23 aout 2013 à 09:10

    Pendant que les CRS protègent ces ab..rutis, la criminalité continue de plus belle à Marseille.

  • mipolod le vendredi 23 aout 2013 à 00:35

    Les tenues vestimentaires de ces femmes feraient de la reine Elisabeth une référence du bon goût.

  • pichou59 le jeudi 22 aout 2013 à 22:56

    les bobos s'auto-congratulent!!!!!

  • M898407 le jeudi 22 aout 2013 à 22:20

    Que d'intelligence dans les regards de ces ringards !!!

  • M9700920 le jeudi 22 aout 2013 à 21:47

    Sur la photo, une équipe d'enfer capable de faire partir le soleil de Marseille!Mais que font dont elles dans la politique, elles devraient aller à l'école des nulles!!!

  • M2179486 le jeudi 22 aout 2013 à 20:35

    C'est quoi les mots interdits sur Bourso ? Dés que je veux poster, il est noté : vous ne pouvez poster..... Et pourtant aucune injure ni menace, je dis juste les EELv sont des imbéciles, c'est interdit ?

  • Breizhll le jeudi 22 aout 2013 à 19:31

    l independantiste retrouve ses potes, a les radicaux de gauches, que du bonheur. Au moins ils auront eu le merite de faire tourner un peu le commerce a marseille.

  • M4841131 le jeudi 22 aout 2013 à 19:21

    guest star ==> çà veut dire "p'tite m.erde" ???