Marseille : Gignac est confiant

le
0
Marseille : Gignac est confiant
Marseille : Gignac est confiant
Pour le premier vrai test de la saison, l'OM s'est imposé contre Saint-Etienne (2-1, 8eme journée de Ligue 1). Et la satisfaction était forcément de mise en zone mixte. André-Pierre Gignac est notamment revenu sur le match de dimanche soir et sur la bonne dynamique de son club.

Auteur de huit buts cette saison, André-Pierre Gignac, l'attaquant marseillais, est resté muet dimanche soir lors du match face à Saint-Étienne (2-1, 8eme journée de Ligue 1). Mais la victoire a tout de même été au rendez-vous et c'est l'essentiel. « C'est un peu plus difficile pour moi à domicile, où j'ai un peu moins d'espace et où je dois travailler pour le collectif, a expliqué le buteur olympien en zone mixte. Mais tant que l'on gagne, ça me va. On enchaîne sur une victoire face à un rival. Tout le monde disait que c'était ce soir le vrai test et je pense qu'on l'a passé avec brio, peut-être un peu moins en deuxième mi-temps. Mais sur l'ensemble, c'est largement mérité. Sur la première mi-temps, ils s'en sortent bien avec ce 2-0. Après, on prend ce but en seconde période qui nous déstabilise un peu. Sur le terrain, j'étais confiant. Les défenseurs ont fait preuve d'une solidité incroyable. »

« On a les jambes bien fatiguées »

Pour la suite, le natif de Martigues garde la tête sur les épaules et avoue ressentir une certaine fatigue. « On enchaîne six victoires d'affilée, poursuit André-Pierre Gignac. On va se rendre à Caen avec beaucoup d'humilité pour reproduire ce que l'on a fait à Reims et sur les derniers matchs à l'extérieur. On va bien se préparer et bien se reposer. Je peux vous dire qu'on a les jambes bien fatiguées et ça s'est ressenti, notamment en deuxième mi-temps où il y avait des espaces entre les défenseurs et les attaquants. »

« On peut rester sur cette dynamique »

Mais comme tous les supporters marseillais, « Dédé » Gignac veut continuer sur cette dynamique et espérer titiller le PSG pour le titre. « On a un avantage, c'est que l'on ne joue pas la Coupe d'Europe, conclut l'ancien Lorientais et Toulousain. On va jouer un match par semaine et on aura le temps de bien travailler, de bien récupérer. Je pense que l'on peut rester sur cette dynamique. Quand ils vont commencer à accélérer et à être bien, ce qui devrait arriver vers le mois d'octobre, je ne me fais pas de souci pour eux. Mais je ne m'en fais pas pour nous aussi. »

 

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant