Marseille : deux militaires écroués pour trafic d'armes

le
0
Ils ont été interpellés alors qu'ils tentaient de revendre des pistolets mitrailleurs Scorpio, armes prisées pour le combat rapproché.

Deux militaires de la Légion étrangère ainsi que quatre autres personnes ont été mis en examen mercredi à Marseille. Ils sont accusés de trafic d'armes, a indiqué aujourd'hui Christophe Barret, procureur adjoint de la République de Marseille. Parmi les six chefs d'inculpation retenus contre eux, la «fabrication ou le commerce de matériel de guerre en bande organisée». Pour ces délits, la peine d'emprisonnement maximale est de 10 ans.

Les deux légionnaires avaient été interpellés en flagrant délit samedi 29 juin, près de Marseille. Ils tentaient alors de vendre des pistolets mitrailleurs munis de munitions et de chargeurs. Tous deux âgés de 30 ans, ils sont originaires d'Europe orientale et étaient en garnison au 1er Régiment Étranger d'Aubagne (Bouches-du-Rhône) et au 1er Régiment Étranger du Génie de Laudun-l'Ardoise (G...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant