Marseille : Deux matchs à huis clos partiel

le
0
Marseille : Deux matchs à huis clos partiel
Marseille : Deux matchs à huis clos partiel

Suite aux incidents qui ont émaillé le Marseille-Lyon du 20 septembre dernier, la Commission de discipline de la LFP a décidé d'infliger à l'OM deux matchs à huis clos pour le Virage Sud, un match à huis clos pour le Virage Nord, un match à huis clos total avec sursis ainsi que 40 000 euros d'amende.

L’OM connaît sa sanction après les débordements du match Marseille-Lyon du 20 septembre dernier. Une rencontre marquée par deux interruptions et un arrêt de la partie pendant 25 minutes en raison notamment de jets de projectiles sur la pelouse. Suite à de vives polémiques, les dirigeants marseillais avaient pris des mesures dans la foulée : annulation du déplacement des supporters à Paris, retour des filets de protection derrière les buts, augmentation du nombre de contrôles et de fouilles à l’extérieur et dans le stade. Quelques jours plus tard, le club olympien annonçait la reprise du contrôle de la vente des abonnements dans les virages, précedemment laissé sous le contrôle des associations de supporters. Une pratique instaurée il y a vingt-cinq ans sous la présidence de Bernard Tapie et que Vincent Labrune a décidé de supprimer à la fin de la saison.

Le Virage Sud fermé face à Lorient

Des mesures qui ont peut-être permis au club marseillais d’être sanctionné moins lourdement que prévu. Le verdict est tombé jeudi dans la soirée de la part de la Commission de discipline de la LFP qui a décidé de le sanctionner de deux matchs à huis clos pour le Virage Sud, d'un match à huis clos pour le Virage Nord, d'un match à huis clos total avec sursis ainsi que de 40 000 euros d’amende. « Compte tenu de la mesure conservatoire prononcée le 24 septembre, un match de suspension a déjà été purgé pour les deux tribunes (ndlr : face à Angers), précise le communiqué de la LFP. En conséquence, cette mesure s’appliquera sur la rencontre Olympique de Marseille-FC Lorient (10ème journée, 14emme) pour le Virage Sud. Pas de suspension de stade ni de retrait de points donc pour l’OM qui a pu, « grâce » à ces incidents, amorcer une nouvelle politique pour mieux contrôler ses supporters.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant