Marseille contourne Granville

le
0
Marseille contourne Granville
Marseille contourne Granville

Dans un match maitrisé, l'OM s'est imposé 1-0 face à Granville. Cette victoire permet aux hommes de Michel d'accéder aux demi-finales de la Coupe de France.

Granville 0-1 Marseille

But : Batshuayi (50e) pour l'OM

Fin de l'épopée pour Granville. Le petit poucet de la Coupe de France s'incline face à l'OM, et dit adieu à la compétition. Si le score est plutôt flatteur pour eux, tant les Marseillais ont dominé et se sont créé un grand nombre d'occasion, les Granvillais ont le sentiment du devoir accompli. Ils ont éliminé deux clubs de Ligue 1 (Laval et Bourg-Péronnas) et ont fait vibrer toute une région. Mais ce jeudi soir, la marche était trop haute. L'OM, grand habitué de ce genre de confrontation, a bien retenu la leçon de l'an passé, lorsque Grenoble, club de CFA, l'avait éliminé. Cette fois-ci, les Olympiens n'ont pas pris ce rendez-vous par-dessus la jambe, se sont montrés appliqués et ont traité leurs adversaires d'égal à égal. Un but de Michy en début de seconde période suffit au bonheur des hommes de Michel, qui affronteront Sochaux en demies. Avec, forcément, un Classique en finale face au PSG en ligne de mire.

Le gardien de Granville en feu


"Allez Granville, Allez Granville !" Des chants, des drapeaux, l'anniversaire du président, l'ambiance est à la fête dans les tribunes bleues foncées du Stade Michel D'Ornano. Les supporteurs granvillais sont venus en nombre, avec comme porte-drapeau le grand absent de la rencontre, Clément Daoudou. Deuxième gardien dans la hiérarchie mais titulaire habituel en Coupe de France, le héros de la qualification face à Bourg-en-Bresse au tour précédent donne le coup d'envoi fictif. Le joueur harangue même ses coéquipiers comme pour leur demander de lui permettre de disputer la demi-finale. Mais malgré les encouragements et le contexte, le début de rencontre est bien marseillais. Avec leur 4-3-3 hyper offensif, les Olympiens dominent mais manquent de présence dans la surface adverse. Les Phocéens privilégient les un-contre-un et les décalages sur les ailes.

Mais qui es-tu, Granville ?
De leur côté, les Granvillais jouent bas, le bloc n'est…







Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant