Marseille - Comptes de campagne rejetés : le PS ne paiera pas

le
0
Des 8 candidats socialistes en lice pour les municipales dans les districts marseillais, seuls Mennucci et Samia Ghali ont vu leurs comptes de campagne validés par la CNCCFP.
Des 8 candidats socialistes en lice pour les municipales dans les districts marseillais, seuls Mennucci et Samia Ghali ont vu leurs comptes de campagne validés par la CNCCFP.

Contrairement à la rumeur colportée sur la Canebière, le Parti socialiste ne se substituera pas aux six prétendants socialistes qui ont vu leurs comptes de campagne rejetés par la commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques (CNCCFP). Au total, les six devront rembourser seul leur emprunt effectué auprès des banques. Au total, ils seront de leur poche pour 450 440 euros. Contrairement à l'ancienne direction du PS en 2012 qui avait pris en charge 800 000 euros des 1,6 million que Jean-Paul Huchon, alors candidat aux élections régionales de 2010, avait dû rembourser après le rejet de ses comptes. Dès vendredi dernier, Le Point révélait l'invalidation des comptes de campagne de six candidats socialistes concourant aux dernières élections municipales à Marseille. Depuis, les socialistes locaux ont réagi en incriminant plusieurs fautes de l'expert-comptable Jean-Yves Queneudec, en contrat avec le parti socialiste depuis des années. Ce dernier, par courrier à l'ancienne ministre Marie-Arlette Carlotti, reconnaissait certaines erreurs. Il affirmait par ailleurs que l'assurance de son étude prendrait en charge d'éventuels dédommagements !Mais dans ses notifications aux postulants socialistes, que Le Point a pu consulter, la CNCCFP ne retient pas "une simple erreur comptable" dans la présentation erronée de leurs comptes. Certes, deux dépôts de comptes ont été effectués par le comptable, le second hors du...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant