Marseille-Caen (0-1) : l'OM s'incline d'entrée à domicile

le , mis à jour à 23:43
0
Marseille-Caen (0-1) : l'OM s'incline d'entrée à domicile
Marseille-Caen (0-1) : l'OM s'incline d'entrée à domicile

L'OM n'aime décidément pas le Stade Malherbe de Caen. Les Caennais sont venus s'imposer au stade Vélodrome grâce à un but de leur nouvelle recrue Anthony Delort à la 27e minute. Les joueurs de Marcelo Bielsa ont manqué de réalisme avec un grand nombre d'occasions manquées, et deux poteaux. L'entraîneur marseillais a lu une lettre à l'issue du match, présentant sa démission de son poste d'entraîneur de l'OM ! Un vrai séisme. 

Je viens de démissionner de mon poste d'entraîneur de l'@OM_Officiel. #OMSMC pic.twitter.com/2TGeqkSWXk— Olympique Marseille (@OM_Officiel) August 8, 2015

Une frappe sous la barre d'Andy Delort (27e) a douché les promesses du début de l'été. Loin de l'OM virevoltant qui avait maté la Juventus Turin (2-0) lors du dernier match de préparation, l'équipe de Marcelo Bielsa a manqué d'idées.

L'An I de l'entraîneur argentin avait commencé par un nul à Bastia (3-3) suivi d'une défaite à domicile, contre Montpellier (2-0). L'OM dispose pourtant d'un calendrier favorable pour lancer cette saison sous de meilleures auspices, avec un des matches à Reims puis contre Troyes à venir.

Abdelaziz Barrada, confirmé meneur de jeu, n'a pas assez pesé, et Michy Batshuayi, qui doit reprendre le flambeau du buteur d'André-Pierre Gignac, a manqué de réussite.

Caen fait la danse du scalp au Vélodrome comme l'an dernier, où il avait remonté deux buts (3-2). En 2010-2011, le Stade Malherbe avait déjà gagné à Marseille pour la 1re journée (2-1), et s'installe dans son rôle de bête noire.

Mais l'OM a donné le bâton pour se faire battre par les joueurs de Patrice Garande. Sa possession de balle stérile (62% contre 38% en première période) lui a procuré à peine plus d'occasions. Les Normands étaient souvent dangereux en jouant dans le dos de la défense, certes privée de son patron, Nicolas Nkoulou, suspendu.

Les Marseillais fébriles

Dès le premier quart d'heure, ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant