Marseille : blocage sur la grande mosquée

le
2
Dix ans après la décision, la construction n'avance pas faute de permis et de financements.

Le projet de grande mosquée des quartiers Nord de Marseille est décidément pavé de difficultés. Lundi, la cour administrative d'appel statuait à la demande de l'extrême droite sur cette «mosquée cathédrale», selon les termes utilisés par le parti de Marine Le Pen. Mais cette fois, la cour administrative d'appel a rejeté les recours déposés par plusieurs élus du Front national et du MNR contre une délibération de juillet 2007 de la Ville de Marseille accordant un bail emphytéotique de cinquante ans, pour un terrain de 8600 m2 et des bâtiments de 4000 m2, à l'association de musulmans «La Mosquée de Marseille», en charge du projet de construction.

Les élus d'extrême droite espéraient un nouveau succès contre le monument devant être édifié à l'emplacement des anciens abattoirs de Saint-Louis. Ils avaient en effet obtenu gain de cause une première fois contre la délibération initiale de la Ville en juillet 2006, la justice estimant que le montant

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M5061253 le mercredi 21 déc 2011 à 12:11

    Je ne vois pas pourquoi on pourrait interdire à des gens de construire une mosquée à leurs frais(ou d'ailleurs n'importe quel lieu de culte).Là où le bât blesse ,c'est lorsque l'on permet l'abattage rituel ,en dépit de la loi(pour quelque culte que ce soit),l'absence de viande autre qu'"hallal" dans certains supermarchés,et l'interdiction du porc dans les cantines scolaires

  • nayara10 le mardi 20 déc 2011 à 23:25

    C'est un coup de RAFALGAR.Il n'y a pas d'argent pour l'industrie .Mais des impôts pour l'ILSAME radicale.