Marseille : Aucune charge retenue contre Labrune

le
0
Vincent Labrune, le président de l'OM, a été remis en liberté mercredi soir après sa garde à vue dans l'affaire des transferts suspects. Aucune charge n'a été retenue contre lui.

« Le président (Vincent Labrune) et le directeur général (Philippe Perez) de l'Olympique de Marseille sont sortis de l'Hôtel de Police dans la soirée à l'issue de leurs auditions entamées mardi matin, annonce un communiqué publié sur le site de l'OM.  Aucune charge n'a été retenue à leur encontre. Comme ils s'y étaient engagés, il y a près de deux ans, lors de leur première rencontre avec les policiers, Vincent Labrune et Philippe Perez ont apporté toutes les précisions utiles au dossier. » Après Jean-Claude Dassier et Pape Diouf, c'est donc Labrune qui a été libéré par la police après sa longue garde à vue dans l'affaire des transferts suspects d'André-Pierre Gignac (de Toulouse à Marseille en 2010) ou encore Souleymane Diawara (de Bordeaux à Marseille en 2009).

Une quinzaine de personnes - dont des anciens membres de l'encadrement du club ou des intermédiaires - ont été entendues par les enquêteurs de la Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ). Les conclusions de cette longue enquête concernant notamment le système opaque des rétro-commissions, mis en place pour rémunérer des intermédiaires, voire les joueurs eux-mêmes, sont désormais attendues. Pape Diouf va d'ailleurs donner une conférence de presse ce jeudi à 14h30 pour communiquer à ce sujet.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant