Marseille affiche toujours le meilleur pouvoir d'achat immobilier des grandes villes françaises

le
4
Il est possible en théorie d'acquérir 94m² à Marseille pour 1.000 euros de mensualité dans le cadre d'un prêt à taux fixe sur 20 ans. (Anilah/shutterstock.com)
Il est possible en théorie d'acquérir 94m² à Marseille pour 1.000 euros de mensualité dans le cadre d'un prêt à taux fixe sur 20 ans. (Anilah/shutterstock.com)

(Relaxnews) - C'est à Marseille que le pouvoir immobilier a le plus augmenté ces 12 dernier mois (+11m²), avec la possibilité d'acquérir désormais en moyenne 94m² pour 1.000 euros de mensualité dans le cadre d'un prêt à taux fixe sur 20 ans, selon le bilan du palmarès des taux de crédit immobilier dans les 10 plus grandes villes françaises du courtier Meilleurtaux.com. Le meilleur taux fixe sur la cité phocéenne s'établit à 2% sur cette durée.

Le podium est complété par Montpellier (81m², +10m² en un an) et Toulouse (80m², +2m² par rapport à la même époque en 2014). Très loin de ces chiffres, Paris n'affiche que 23m² finançables (stable) pour 1.000 euros de mensualité malgré l'un des taux fixes les plus bas des 10 villes observées, à 1,95%, mais un prix au mètre carré exorbitant.

Meilleurtaux.com établit entre le 1er et le 15e jour de chaque mois le classement des taux sur 20 ans les plus compétitifs dans les dix plus grandes villes françaises. Il est ainsi possible de déterminer un pouvoir d'achat immobilier pour 1.000 euros de mensualité sur 20 ans avec les prix de vente relevés par Seloger.com.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • md24750 le vendredi 4 déc 2015 à 10:15

    A privilégier si l'on aime le bruit des kalach.

  • abertoni le vendredi 4 déc 2015 à 09:07

    Surtout dans les quartiers Nord

  • heimdal le vendredi 4 déc 2015 à 08:50

    C'est aussi la ville française ou les impôts locaux et taxes foncières sont les plus élevés.L'achat se transforme rapidement en ruine à vie .

  • ericlyon le jeudi 3 déc 2015 à 17:11

    C'est normal, Marseille étant la seule ville de France qui intègre la "banlieue". Dans les autres grandes villes Paris, Lyon, Bordeaux la "banlieue" est dans les villes périphériques où le prix de l'immobilier est aussi beaucoup plus bas.