Marseille a son grand huit

le
0

Victorieux 2 à 0 d'un Toulouse motivé mais limité offensivement, l'Olympique de Marseille décroche un huitième succès de rang. Leader de Ligue 1 en puissance, les Phocéens reprennent sept points d'avance sur le Paris Saint-Germain.


OM - Toulouse FC
(2-0)

N. Nkoulou (20'), A. Gignac (36') pour Marseille



Thauvin, Dja Djédjé, Imbula, Payet, Imbula, Mendy. Une touche de balle, dix secondes de jeu, cinq joueurs concernés, six passes réussies et onze victimes. Crucifiés par André-Pierre Gignac, à l'affut suite au centre de son latéral gauche et à une relance hasardeuse de la défense centrale adverse, les Toulousains sont sonnés. Menés 2 à 0 après 35 minutes de jeu intenses et rythmées, les protégés d'Alain Casanova n'y croient pas. Il y a neuf mois, ils avaient tranquillement la possession du ballon dans un Vélodrome en travaux. Ce dimanche et malgré une bonne entame de match, ils ont couru après cette balle avec acharnement dans un stade flambant neuf qui vient d'enregistrer son record d'affluence. Une journée Guinness book à Marseille puisqu'avec un huitième succès de rang, les Phocéens égalisent la meilleure série de l'histoire du club et ce, en dépit d'une seconde mi-temps moyenne.
La parade de Mandanda, l'épaule de Nkoulou
L'entrevue sympathique entre Marcelo Bielsa et Alain Casanova en début de rencontre avait l'air de celle entre deux hommes qui savent que les supporters du Vélodrome vont passer un bon moment. Fidèles à la réputation qui est la leur depuis le début de la saison, les Toulousains sont joueurs. Dès lors, hors de question de laisser le ballon à l'OM et de subir le pressing impressionnant mis en place par les coéquipiers de Romao. Plombés par quelques pertes de balles bêtes et gênés par les bonnes percées d'André Ayew et de Gianelli Imbula, les hommes de la Ville Rose dégainent les premier. Bien servi dans la surface suite à un centre venu de la droite, Braithwaite fusille Mandanda à bout portant mais le portier de l'équipe de France dégaine une parade miracle et détourne le ballon sur sa barre transversale. Malgré de bonnes intentions évidentes, notamment par l'intermédiaire d'un Régattin remuant, les visiteurs peinent à se créer plus d'occasions. Les locaux eux, profitent d'une partie très rythmée pour opérer en...








...

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant