« Marquinhos m'a demandé ce que je faisais là... »

le
0
« Marquinhos m'a demandé ce que je faisais là... »
« Marquinhos m'a demandé ce que je faisais là... »

Dans la nuit de mercredi à jeudi, le Petit Poucet Haïti s’est fait dévorer par le Brésil (7-1) lors de la 2e journée de la Copa America à Orlando (Etats-Unis). Dans cette sélection entraînée par le Français Patrice Neveu figurent notamment Johny Placide, le gardien de Reims (relégué en L 2), ou Jean-Eudes Maurice, l’exattaquant du PSG aujourd’hui à... Hanoï (Viêt Nam). On y découvre aussi Stéphane Lambèse, latéral droit de 20 ans de la réserve du PSG, formé à Paris où il avait signé un contrat pro d’un an l’été dernier. Même s’il est resté sur le banc tout le match, il n’oubliera pas le moment où il a croisé Marquinhos et Lucas.

 

« Cette année, j’ai effectué 6 ou 7 entraînements avec les pros mais je ne leur avais vraiment jamais parlé, raconte le gamin de Sevran (Seine-Saint-Denis). A la mi-temps, je me suis approché de Marquinhos. Quand il m’a vu, il a poussé un petit cri. Il m’a demandé ce que je faisais là... On n’a pas trop parlé du PSG, mais il m’a posé des questions sur la sélection de Haïti. Il s’est aussi intéressé à moi, à ma carrière. »

 

A la fin du match, Lambèse n’a pas réussi à récupérer le maillot de l’un des deux Brésiliens du PSG. « Mes potes ont été plus rapides que moi, regrette-t-il. Mais j’étais déçu par le 7-1 et parce que je n’avais pas joué. Quand tu évolues toute l’année en CFA (4e division) comme moi, c’est un rêve d’affronter le Brésil. Avant de rentrer aux vestiaires, Marquinhos est venu me réconforter. Sur le terrain, c’est un monstre. Mais dans la vie, il est simple et humble. Il m’a demandé si on allait se revoir au camp des Loges en juillet, puis il m’a souhaité bonne continuation. »

 

Arrivé au PSG en 2009, le défenseur, champion de France moins de 17 ans en 2011 avec notamment Rabiot, va quitter le PSG. « La réussite de Coman a montré à tous les jeunes du PSG que tout pouvait aller vite, ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant