Maroni fait main basse sur la Ligue du Nord

le
0
L'ancien ministre de l'Intérieur de Berlusconi veut faire le ménage et reprendre le parti qu'il a fondé avec Bossi.

«Faisons place nette», proclamait jeudi soir Roberto Maroni, lors du conseil fédéral au cours duquel Umberto Bossi s'est démis de son mandat de secrétaire national de la Ligue du Nord. «En avant toute. Ce qui a été fait jusqu'à présent ne suffit pas», a-t-il répété après qu'à son tour Renzo Bossi, le fils, renonce à son poste de conseiller régional de Lombardie. Une vidéo passée en boucle à la télévision montre le dauphin présomptif encaisser une liasse de billets que son chauffeur venait de retirer pour lui au siège de la Ligue.

Mardi soir, quatre mille militants étaient convoqués à la Foire de Bergame pour un rassemblement aux allures de congrès fédéral. Le meeting était présidé par Maroni, seul à prendre la parole. À trois semaines d'élections locales cruciales (les 6 et 7 mai), la Ligue qui gère tant de communes d'Italie du Nord apparaît comme une épave à la dérive. À 57 ans, Roberto Maroni, l'un des rares du parti avec des titres univers

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant