Maroc/Tunisie, une retransmission "Système D"

le
0
Maroc/Tunisie, une retransmission "Système D"
Maroc/Tunisie, une retransmission "Système D"

Dimanche, les sélections A' de la Tunisie et du Maroc, déjà qualifiées pour le CHAN 2016 (la CAN des joueurs locaux) s'affrontent en clôture des éliminatoires. Le match aller, disputé en juin, a complètement révolutionné le streaming. Diffusé uniquement au Maroc, ce match a été suivi par 400 personnes dans le monde grâce à un Marocain qui a filmé sa TV avec son téléphone portable. Explications.

Le CHAN (Championnat d'Afrique des nations) a engendré la poule la plus curieuse de ces dernières années. Du fait du découpage géographique et de l'exclusion de l'Algérie (qui avait refusé d'aller en Libye lors de l'édition précédente), 3 sélections se disputaient 2 places qualificatives. Maroc, Tunisie et Libye ont donc joué deux tournois (la phase aller à Casablanca, la phase retour à Tunis) pour déterminer qui n'ira pas jouer la phase finale au Rwanda en 2016. Battue lundi par la Tunisie (0-1), puis jeudi par le Maroc (0-4) lors des deux premiers matchs de la phase retour, la Libye est officiellement éliminée. La Tunisie et le Maroc déjà qualifiés, avant même leur match de dimanche. Le 15 juin dernier, Marocains et Tunisiens avaient ouvert le tournoi aller en s'affrontant au stade Mohammed V à Casa. Un match pas anecdotique du tout, et suivi avec attention dans les deux pays. En effet, les Marocains - dont la rupture avec la sélection nationale A dirigée par Badou Zaki est quasiment consommée - se sont pris d'affection pour l'équipe composée des locaux de Mohamed Fakhir, qu'ils estiment injustement ignorée par Zaki. En Tunisie, le sélectionneur de l'époque, Georges Leekens, qui gère les A et les A', n'a plus beaucoup de marge de manœuvre et serait bien inspiré de ramener deux résultats positifs de Casa.

L'angle de prise à 90°, match vécu par procuration


Problème : beIN Sports Arabia, qui détient les droits, ne diffuse pas le match. Et la seule chaîne locale habilitée à retransmettre la rencontre, Arryadia, ne la diffuse que sur son réseau terrestre, pas sur satellite. Le match n'est donc accessible qu'à deux conditions : primo, habiter au Maroc ; secondo, avoir encore sur son toit une antenne hertzienne à l'ancienne. Logiquement, les Tunisiens (et les Marocains du reste du monde) s'insurgent et se déchaînent sur les réseaux sociaux. Du fait du mode de diffusion assez archaïque, aucune porte de sortie de type piratage ou streaming ne semble disponible. La fameuse vanne "Tenez les gars voilà un lien en HD" qui redirige vers le site internet d'une radio ne fera qu'envenimer les choses. C'est là qu'intervient Abdelwaheb. Ce passionné de sport qui habite à Oujda (Nord-Est du Maroc) constate la situation et décide d'agir. Il s'explique : "Je suis tous les matchs, j'ai tout chez moi. Canal +, beIN, Dreambox, etc. Comme le match n'était diffusé nulle part sur satellite, et que mes…


Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant