Maroc: des députés veulent interdire toute relation avec Israël

le
0
Maroc: des députés veulent interdire toute relation avec Israël
Maroc: des députés veulent interdire toute relation avec Israël

Deux propositions de loi contre la «normalisation» des relations avec Israël, émanant des députés de plusieurs partis marocains, font polémique dans l'Etat hébreu. Ces textes, déposés début octobre par les cinq principaux groupes parlementaires, dont le PJD (islamiste) au pouvoir, appellent à renforcer l'arsenal juridique contre «les échanges commerciaux » ou « financiers » avec Israël. Ils préconisent également de restreindre la participation de citoyens marocains ou de résidents dans le royaume aux activités portant l'emblème de l'Etat hébreu.

Cette restriction concernerait les secteurs de la culture, la politique, le sport et l'économie. Ainsi, les forums israéliens au Maroc seraient interdits et les hommes d'affaires ou artistes portant le passeport israélien seraient bannis du territoire. En outre, ces textes prévoient des peines de «2 à 5 ans d'emprisonnement» contre les «normalisateurs» et des amendes pouvant atteindre un million de dirhams, près de 100 000 euros. Tout citoyen marocain qui visiterait Israël risquerait ainsi une peine de cinq ans de prison...

Une perspective qui crée un tollé dans les sphères économiques et culturelles au royaume. Le portail d'information marocain lemag.ma cite ainsi Ali Belhaj, membre du bureau politique du Parti authenticité et modernité (PAM), proche du roi Mohamed VI : «Je voudrais juste comprendre: si je me rends à Jérusalem, à l'invitation de mon ami le militant Mustapha Barghouti, pour soutenir le combat des ONG Palestiniennes, je risque 5 ans de prison ?»

En Israël, où vit une grande communauté juive d'origine marocaine, c'est également la consternation. Le gouvernement et la presse israélienne s'inquiètent de tels projets et du ralliement «inattendu» des principaux partis siégeant à l'Assemblée à des lois qualifiées «d'antisémites». Des responsables d'associations israéliennes ont écrit au Roi pour lui demander d'intervenir. ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant