MARKS AND SPENCER va quitter 10 pays, le bénéfice imposable en baisse au troisième trimestre

le
0

(AOF) - Marks & Spencer a vu son bénéfice net chuter de 88,4% au premier semestre à 25,1 millions de livres sterling. Il a été impacté par de nombreux éléments exceptionnels, notamment 154,2 millions de livres liées aux modifications apportées à la grille des salaires et au système de retraite du groupe, ainsi que des coûts de restructuration. Ajusté de ces éléments exceptionnels, le bénéfice imposable du distributeur britannique est ressorti à 231,3 millions de livres, en repli de 18,6%. Les revenus à six mois de Marks & Spencer ont augmenté de leur côté de 0,9% à 4,99 milliards.

S'il a confirmé son dividende semestriel de 6,8 pence par action, Marks & Spencer a fait savoir qu'il ne verserait pas de dividende au titre du second semestre.

Enfin, le groupe a abaissé sa prévision de croissance de la marge de sa division non-alimentaire, qui fait l'objet d'un plan de restructuration. Cette dernière est désormais attendue en hausse de 0 à 50 points de base contre de 50 à 100 points précédemment.

Par ailleurs, Marks & Spencer a annoncé des mesures pour faire croitre son business de manière rentable. Le groupe va sortir de 10 marchés en pertes et fermer 53 magasins. De plus, Marks & Spencer lance la simplification de son organisation afin de réduire les coûts de son quartier général au Royaume-Uni.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant