Marko Arnautovic deviendrait-il responsable ?

le
0
Marko Arnautovic deviendrait-il responsable ?
Marko Arnautovic deviendrait-il responsable ?

La chose semblait encore impensable il y a quelques années, mais Arnautović est bel et bien en train de laisser parler son talent. Bonus, il semble avoir résilié son abonnement aux pages faits divers. En verve avec Stoke, le voilà lancé pleine balle vers l'Euro qu'il disputera avec l'Autriche.

Il a une dégaine, un nom, des tatouages, et une folie à être figurant dans un clip de Seth Gueko. On a d'ailleurs longtemps pensé qu'il n'était qu'un cabochard de plus, un gamin ingérable et au talent de moins en moins évident dont il n'y avait rien à tirer. Pépite de Twente qui était allée se brûler les ailes lors d'une année ratée à l'Inter, Arnautović avait bien tristement conclu la première décennie des années 2000. Surtout, en débarquant chez les Nerazzurri en 2009 avec son blaze de Yougo, sa grande gueule, son mètre 92 et sa réputation de buteur, l'étiquette "nouveau Ibra" lui avait un peu rapidement été attribuée, l'année où le Z avait quitté la Lombardie. L'Autrichien n'y trouvera jamais sa place et se contentera de se blesser, d'écumer les boîtes et de nouer une amitié avec Mario Balotelli qui aurait pu devenir culte si les deux hommes avaient passé plus de temps dans la même équipe. Quelques années plus tard, au moment de l'arrivée de son pote à Stoke, Balo' déclarera même à la presse anglaise : "Je vous promets que Marko me fera passer pour le mec le plus ennuyeux au monde. Il est l'un des gars les plus fous que j'ai jamais rencontrés. (…) Dans quelques mois, les journalistes anglais se demanderont : Mario qui ?" Voilà qui pose un homme.

Le Bart Simpson de Mourinho


À l'Inter, Mourinho décide même de ne presque jamais l'utiliser. Lancé vers un triplé Coupe d'Italie/Scudetto/Ligue des champions, le Mou n'a pas le temps de s'encombrer avec un jeune chien fou, et en un an, Arnautović dispute en cumulé moins de 90 minutes en Serie A. "C'est une personne fantastique, mais il a l'attitude d'un enfant", jugera Mourinho après leur collaboration. C'est pourtant ce même joueur qui a étouffé Manchester United lors du dernier Boxing Day, multipliant les déplacements, les appels, fusillant De Gea de 20 mètres, et qui avait conduit quelques mois plus tôt l'Autriche à une qualification pour l'Euro 2016. À l'issue de ce match face à Man U, le coach de Stoke City Mark Hughes a lancé ce cri du cœur à son attaquant : "On lui répétera jusqu'à en perdre la voix de tirer au but plus souvent, parce qu'il a une force extraordinaire. (…) Peut être que ce but l'encouragera. Il a eu d'autres chances. Il aurait pu marquer plus." Marquer plus, Arnautović l'a déjà inscrit sur son agenda…


Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant