Marketing : comment mesurer l'audience de son site Internet

le
1
Marketing : comment mesurer l'audience de son site Internet
Marketing : comment mesurer l'audience de son site Internet

Aujourd'hui, n'importe qui peut connaître gratuitement le nombre de visiteurs sur son site. Mais une entreprise peut aussi affiner son audience en y mettant le prix. Démonstration dans « le Parisien Economie »...

C'est une promesse gratuite. Et facile à tenir de surcroît. « Mon premier conseil à n'importe quelle PME pas encore équipée serait d'installer Google Analytics de toute urgence pour, dès le lendemain, faire connaissance avec l'audience de son site ! » s'exclame Alan Boydell, consultant chez Fifty-five, une start-up spécialisée dans l'exploitation des données des marques sur Internet.

Ancien cadre chez Google, il se souvient du lancement du programme en 2005. « Aujourd'hui encore, cela reste un outil gratuit qui permet de connaître le nombre de visiteurs uniques, les pages consultées, pendant combien de temps, et les dernières pages vues avant de quitter le site. » Et surtout, pas besoin d'être un as de l'informatique pour l'installer. « Pour de la mesure basique, des outils comme Google Analytics mais aussi Piwix, qui est recommandé par la Cnil (Commission nationale de l'informatique et des libertés), sont gratuits et fiables, confirme Loïc Bodin, expert en stratégie numérique. En outre, ils sont relativement simples d'utilisation. »

Plusieurs méthodes

Bon à savoir. « En découvrant les pages les plus vues et les mots clés utilisés, on sait déjà comment générer plus de trafic, observe Virginie Faivet. Ces outils permettent non seulement de mesurer l'audience d'un site mais aussi de la booster en fonction de ce qui intéresse les visiteurs. » Mais la directrice de l'agence Rollingbox reconnaît que certains outils payants sont tentants.

« Si l'entreprise achète de la publicité sur Internet et vend en ligne, il sera utile de mesurer l'audience de ses bannières et de savoir quel pourcentage des prospects exposés a finalement acheté quelque chose », suggère Matthieu Escartin, directeur ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • lm123457 le lundi 3 nov 2014 à 09:52

    Google analytics est illégal en Europe. Piwix l'est. Et le https de google vise justemen tà empêcher les autres logiciels de savoir quelle était la requête qui a mené à votre site ...