Mark Zuckerberg s'offre un havre de paix à 52 millions d'euros

le
0

Le patron de Facebook a craqué pour la plus vieille île de l'archipel hawaïen, l'île de Kauai. Il en a acheté environ 144 hectares.

Malgré son statut de personnalité très médiatisée, le patron du réseau social Facebook Mark Zuckerberg est un homme qui tient à préserver sa vie privée. Après avoir acquis en 2013 les quatre propriétés adjacentes à son propre domicile à Palo Alto, en Californie, il a cette fois-ci fait preuve d'exotisme en s'offrant 144 hectares de l'île paradisiaque de Kauai - également appelée Garden Isle (l'île jardin) - la plus vieille de l'archipel hawaïen. Le coût de cette acquisition: 66 millions de dollars (environ 52 millions d'euros). C'est ce que rapporte Pacific Business News.

Mark Zuckerberg n'a semble-t-il jamais caché son goût pour les plages hawaïennes. En 2012, lui et sa femme Priscilla Chan avaient été photographié à Hawaï pendant leurs vacances...

Selon le magazine américain, ce domaine - qui comprend 80 logements - serait «l'une des dernières grandes plantations en bord de mer de l'île». Inclue dans ces 144 hectares, une plage de sable blanc de 762 mètres et un espace agricole de 27 hectares, la «Kahu Aina Plantation», où sont cultivés des produits biologiques: papaye, gingembre, curcuma... L'État d'Hawaï oblige d'ailleurs les nouveaux acheteurs à investir sur l'île. De nouveaux emplois auraient ainsi déjà été créés.

Mark Zuckerberg n'a effectivement pas choisi cette destination par hasard: l'île de Kauai est très appréciée des milliardaires. En 2012, c'est Larry Ellison, PDG du groupe Oracle - troisième fortune mondiale selon le dernier classement Forbes - qui avait racheté une majeure partie de cette île. De son côté, Zuckerberg occupe la 10ème marche de ce classement.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant