Mark & Spencer accélère son développement à l'international

le
1
MARK & SPENCER MISE SUR LE DÉVELOPPEMENT À L'INTERNATIONAL
MARK & SPENCER MISE SUR LE DÉVELOPPEMENT À L'INTERNATIONAL

PARIS (Reuters) - Le groupe de distribution britannique Marks & Spencer, affecté par la baisse de ses ventes sur son marché intérieur, a l'intention d'augmenter le nombre de ses magasins à l'international de plus de 50% dans le cadre d'une stratégie de redressement de l'institution vieille de 130 ans.

M&S, qui avait déclenché une vague de protestation de la part de ses salariés et clients lors de la fermeture de magasins en Europe continentale en 2001, a annoncé mardi au cours d'une réunion d'investisseurs à Paris, son projet d'augmenter de 40% ses bénéfices à l'étranger sur trois ans, avec l'ouverture de 250 magasins, dont 20 magasins d'alimentation à Paris.

Ce projet de développement à l'international fait suite à un plan de redressement de 2,3 milliards de livres (2,77 milliards d'euros) lancé en 2010 par son directeur général Marc Bolland, visant à transformer M&S en distributeur global "multi-canal" avec des services en ligne et une présence physique.

Après avoir vu ses ventes de vêtements baisser pour le dixième trimestre consécutif fin 2013, le groupe, qui réalise environ 90% de son chiffre d'affaires sur le marché britannique, tente un retour sur les marchés internationaux.

M&S compte adopter une stratégie dite de "briques et clics" avec l'ouverture de magasins phares dans des villes clés, accompagnés de plus petites surfaces alimentaires et de services de ventes en ligne. Il a également l'intention de se concentrer sur quelques pays plutôt que d'adopter à nouveau l'approche tous azimuts du passé qui s'était avérée trop coûteuse.

Au total, M&S compte ouvrir 250 magasins en plus des 455 existants. Environ 60% des nouvelles surfaces seront franchisées.

Sur les marchés prioritaires - la Russie, la Chine, l'Inde et le Moyen-Orient - le groupe ouvrira surtout des magasins d'habillement.

En Europe occidentale, M&S projette d'ouvrir des magasins phares d'alimentation et d'habillement à Bruxelles et à Amsterdam, en plus des magasins existants à Paris et La Haye, avec pour objectif de porter son chiffre d'affaires dans la région à un montant estimé à 250 millions de livres d'ici son exercice fiscal 2017 (avril à mars).

Pour l'exercice 2013, M&S a réalisé un chiffre d'affaires à l'international de 1,1 milliard de livres.

L'action M&S, qui est tombée lundi a son plus bas niveau en trois mois, a terminé en hausse de 1,84% en Bourse de Londres.

(Kate Holton, Juliette Rouillon pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • campaspe le mardi 1 avr 2014 à 22:01

    C est lamentable...il y a 12 ans ils fermaient tous leurs magasins en France en licenciant à tour de bras et aujourd'hui ils décident de se développer à nouveau à l’international ... le personnel est vraiment traité comme quantité négligeable. Pour ma part ils n'auront plus jamais ma clientèle.