Marithé et François Girbaud prêts à céder leur marque

le
0
INFO LE FIGARO - Les fondateurs ont confié à la banque Rothschild un mandat de vente du groupe réputé pour ses jeans.

Marithé + François Girbaud pourrait attirer un géant du denim, un industriel de l'habillement ou un fonds d'investissement.
Marithé + François Girbaud pourrait attirer un géant du denim, un industriel de l'habillement ou un fonds d'investissement.

Marithé et François Girbaud sont prêts à renoncer à leur indépendance. Une décision longtemps inimaginable pour ces créateurs rebelles, in­venteurs dans les années 1960 d'un nouveau style de jean, qui a séduit danseurs hip-hop, rockers et autres amateurs de casual ­branché.

«Nous avons donné un mandat à la banque Rothschild il y a quatre mois pour ouvrir le capital de notre entreprise familiale, confie Olivier Bachellerie, président de Marithé + François Girbaud, fils de la première et beau-fils du second. La famille, actuellement majoritaire au capital du groupe Marithé + François Girbaud, n'a pas fixé de limites à la prise de participation d'un nouveau partenaire. Elle semble donc prête à perdre le contrôle de son groupe, avec la marque et les douze boutiques détenues en propre : trois en Belgique, une en Italie, une

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant