Marisol Touraine s'apprête à reculer sur le tiers payant généralisé

le
6
Marisol Touraine s'apprête à reculer sur le tiers payant généralisé
Marisol Touraine s'apprête à reculer sur le tiers payant généralisé

Reculer tout en sauvant la face. La ministre de la Santé, Marisol Touraine, donne aujourd'hui une conférence de presse sur le projet de loi de santé. L'invitation n'en dit pas plus. Seule précision dans son entourage : « Ce sera une étape importante. » A une semaine de la manifestation nationale, le 15 mars, des médecins libéraux, opposés au texte, l'exercice devrait consister pour l'essentiel à déminer ce projet de loi politiquement explosif à deux semaines des élections départementales tant il a suscité la controverse sur la généralisation du tiers payant. Enfin, à dix jours de l'arrivée de ce texte devant la commission des Affaires sociales de l'Assemblée nationale, Marisol Touraine se devait d'annoncer la couleur. La ministre a-t-elle fait des concessions ou est-elle restée sur ses positions, comme le laisse entendre son message sur Twitter du 2 mars : « Tiers payant : ni recul ni renoncement » ?

En réalité, la ministre s'apprête bel et bien à faire un grand pas en arrière, selon nos informations. Sa loi de santé devait initialement étendre à tous les patients, dès 2017, le bénéfice du tiers payant généralisé (plus d'avance de frais pour la part Sécu et la part complémentaire). Mais, devant les problèmes techniques maintes fois évoqués, y compris par ses services, Marisol Touraine devrait finalement annoncer une réforme par étapes. La ministre devrait proposer d'étendre ce tiers payant généralisé, dont profitent déjà 5 millions de personnes (bénéficiaires de la CMU, CMUC et AME), aux seuls patients en affection longue durée  (ALD).

Trente-deux groupes de pathologies peuvent y prétendre selon des critères de gravité et de durée

Une option qui permet néanmoins de faire passer en tiers payant total 9,7 millions de personnes souffrant de pathologies sévères (lire notre infographie) et dont les dépenses sont, à ce titre, remboursées intégralement par l'Assurance maladie, ticket ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • d.e.s.t. le lundi 9 mar 2015 à 13:18

    La France des assistés, jamais payeurs, est en plein boom!

  • jphr63 le lundi 9 mar 2015 à 12:43

    et après ils s'étonnent que les gens vont votés marine.....

  • help05 le lundi 9 mar 2015 à 12:24

    c'est une honte le lobby est en marche + ceux qui sont à l'assemblée vivement les élections.Salariés du secteur médical (6) Vétérinaires (2) Sages-femmes (2) Pharmaciens (3) Médecins (23) Dentistes (3)Chirurgiens (2)

  • Claouate le lundi 9 mar 2015 à 12:18

    Quand j'avance el-le recu-le, comment veux-tu comment veux-tu...

  • Pelex66 le lundi 9 mar 2015 à 12:12

    Le Lobby des médecins aurait-il fonctionné ? Les praticiens pourront continuer à être payés en espèces au grand dam du RSI et URSSAF....

  • M9244933 le lundi 9 mar 2015 à 11:48

    Prenons des décisions idéologiques d'abord, réfléchissons ensuite.