Marion Maréchal-Le Pen : «J'ai honte du spectacle offert» par le FN

le , mis à jour à 07:38
2
Marion Maréchal-Le Pen : «J'ai honte du spectacle offert» par le FN
Marion Maréchal-Le Pen : «J'ai honte du spectacle offert» par le FN

Elle dit n'être pas surprise par la décision de justice confirmant la suspension du congrès du Front national par correspondance voulu par la présidente du FN, sa tante, et censé supprimer le statut de président d'honneur dévolu à l'ex-président, son grand-père. Dans une interview donnée au «Parisien»-«Aujourd'hui en France», la nièce de Marine Le Pen et petite-fille de Jean-Marie Le Pen estime que la seule issue à la crise que traverse le parti frontiste consiste à redonner la parole aux adhérents en organisant un «congrès physique».

Vous attendiez-vous à la décision de la cour d’appel de Versailles ?

MARION MARECHAL-LE PEN. Honnêtement, oui. Ce résultat n’est pas vraiment surprenant car c’est assez rare d’avoir des décisions contraires en appel.

C’est donc une nouvelle victoire judiciaire pour votre grand-père. Le vote des adhérents est annulé, il reste président d’honneur...

M.M-L.P. - Je ne peux pas dire le contraire. Mais cela reste une victoire sur la forme, sur la procédure. La justice nous enjoint de réunir un congrès physique, le vote électronique est suspendu. A nous d’organiser ce nouveau congrès, même si cela va être compliqué avant les élections régionales.

En dehors de ce congrès, une exclusion de Jean-Marie Le Pen reste-t-elle possible ?

M.M-L.P. - C’est possible. Mais il faut avoir des motifs de droit bien cadrés. S’il venait par exemple à conduire une liste dissidente en Paca, contre moi, ce serait bien sûr un motif de droit statutaire pour une exclusion. Personne ne peut y couper. Pas même lui.

Le dialogue est-il encore possible ?

M.M-L.P. - Non, le dialogue est même rompu. Tout le monde constate que la cohabitation politique entre Jean-Marie Le Pen et Marine Le Pen est très compliquée au sein du mouvement. C’est une évidence, une certitude. Je ne pense pas qu’on puisse tout annuler et repartir de zéro, comme si de rien n’était.

C’est une souffrance ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Road40 le mercredi 29 juil 2015 à 09:09

    Le spectacle n'est pas fourni par le FN .....c'est la famille Lepen et personne d'autre !! surtout le patriarche ou le parrain . En vieux marin , il saborde sa famille .

  • jcarre14 le mercredi 29 juil 2015 à 08:43

    Marine et Marion laissez lui le FN et vous appelez vous Front Français FF .Je vous soutiendrai le pauvre on ne peut pas lui en vouloir il y a l'age malheureusement la justice corrompue s'en sert ,triste république