Marion Maréchal-Le Pen critique les « calculs politiciens » de son grand-père

le
1
La députée du Vaucluse, Marion Maréchal-Le Pen, le 8 mars à l'Assemblée nationale.
La députée du Vaucluse, Marion Maréchal-Le Pen, le 8 mars à l'Assemblée nationale.

Dans un entretien au « Parisien », la députée FN dit regretter l’attitude de Jean-Marie Le Pen, qui a annoncé vouloir investir des candidats aux législatives de 2017.

La députée Front national (FN) du Vaucluse, Marion Maréchal-Le Pen, critique dans un entretien au journal Le Parisien/Aujourd’hui en France du mardi 6 septembre l’attitude de son grand-père. Exclu en août 2015 du parti qu’il a co-fondé, Jean-Marie Le Pen avait annoncé il y a quelques jours son intention de vouloir investir des candidats aux législatives de 2017.

« Ce n’est pas son rôle et c’est un peu dommage qu’il se perde dans des calculs politiciens qui n’ont pas beaucoup d’avenir. Ce n’est pas à la mesure de l’homme », argue-t-elle, ajoutant qu’elle « regrette » la démarche de son aïeul.

M. Le Pen a publié un « appel » sur son site Internet le 25 août où il affirmait son ambition de soutenir des candidats aux élections législatives de juin 2017 pour que s’exprime « le courant de valeurs nationales et patriotiques ».

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • franck8 il y a 10 mois

    Quelle belle famille française !