Marion Maréchal-Le Pen contre la peine de mort

le
1
La jeune députée frontiste, qui préfère la perpétuité réelle à la peine capitale, rompt avec la position historique du Front national, défendue par sa tante et son grand-père.

Marion Maréchal-Le Pen se démarque de la ligne officielle du Front national sur la peine de mort. Alors que Jean-Marie et Marine Le Pen soutiennent le rétablissement de la peine capitale, la jeune députée frontiste du Vaucluse a fait entendre une voix discordante, mercredi sur Le Mouv'. «À titre personnel, je suis contre le rétablissement de la peine de mort. C'est un choix extrêmement difficile qu'on imposerait aux magistrats. Et quoi qu'il advienne, même si cela reste extrêmement minime, il y a toujours cette erreur horrible qu'est l'erreur judiciaire. Je préférerais qu'on instaure la perpétuité réelle», a-t-elle assuré.

Au même moment, sur BFMTV, sa tante Marine Le Pen était interrogée sur le sujet, à l'occasion de la Journée mondiale contre la peine de mort. «À titre personnel, je suis pour la peine de mort», a indiqué la présidente du Front national, qui prône le recours au référendum sur cette question. «Les Français doivent être interrogés

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le jeudi 11 oct 2012 à 17:50

    OUI !...Trois fois OUI !...et sans état d'âme !!!...Pour la peine de MORT, pour tous ces pourris qui viennent tuer sans vergogne et remord, nos femmes, enfants, vieillards !!!...