Marion Bartoli : "J'ai failli mourir"

le
0
J?ai failli mourir, mais je commence à voir le soleil au bout du tunnel, confie Marion Bartoli.
J?ai failli mourir, mais je commence à voir le soleil au bout du tunnel, confie Marion Bartoli.

Elle va mieux et tient à le faire savoir : Marion Bartoli pose cette semaine dans Paris Match, toujours amaigrie, mais volontaire. On la voit notamment en train d'enfourcher un vélo d'appartement dans le centre national d'entraînement du tennis, porte d'Auteuil. Tout un symbole pour elle et ses fans. « J'ai failli mourir, mais je commence à voir le soleil au bout du tunnel. » La sportive a en effet frôlé la crise cardiaque fin juin lorsqu'elle souhaitait participer au tournoi senior de Wimbledon.

Mais son père est inquiet, il la pousse à faire des tests sanguins. « Pour gagner du temps, j'ai demandé au médecin du tournoi de pratiquer des analyses », explique Marion Bartoli dans Match. « J'étais incroyablement anémiée : taux de globules rouges et blancs très bas, carence en fer, en vitamines, en tout... » Et surtout, présence d'un virus qui affaiblit encore plus l'organisme. Du coup, elle est interdite de tournoi, ce qui la met dans une rage folle. « J'en ai voulu à ce praticien d'avoir communiqué mes résultats aux organisateurs sans me consulter, mais, d'une certaine manière, il m'a sauvé la vie », reconnaît-elle un mois plus tard. « Sans cette révélation, je serais morte. »

Gavée de vitamines

Tout s'enchaîne alors très vite. Le milliardaire Richard Branson lui conseille d'aller se retaper dans un centre VIP, la fameuse clinique Merano, en Italie, un palace qui accueille...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant