Mario Monti promet «rigueur, croissance et équité sociale» 

le
0
Le président du Conseil italien dévoile au Parlement les grands axes de son projet.

Trois principes guideront l'action de l'exécutif présidé par Mario Monti pour retrouver la confiance des marchés: «rigueur budgétaire, croissance et équité sociale». Exposant jeudi midi le programme de son gouvernement, le président du Conseil a défini à grands traits la politique qu'il entend mener. En préambule à une intervention de 45 minutes, prononcée d'une voix égale, l'ancien commissaire européen a exprimé sa «grande émotion» et à rendu un hommage «déférent» au président Giorgio Napolitano, salué par une salve d'applaudissements. Il a également remercié son prédécesseur, Silvio Berlusconi. La passation de pouvoirs, la veille au palais Chigi, s'était déroulée sans formalité, dans la bonne humeur.

Avec une méticulosité de comptable, Mario Monti a ensuite dressé un inventaire des difficultés qui affligent l'Italie et des sacrifices qu'elle devra accomplir. Relevant, avec une pointe d'orgueil national, que si l'Europe tout entière se trouve da

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant